Modernisation du port autonome de Cotonou : l’embauche des dockers et tâcherons bientôt réglementée

1 62

L’une des décisions issues de la réunion des ministres de ce 14 septembre 2022 est la réglementation de l’embauche et de la gestion de la main d’oeuvre docker dans les ports et les plateformes logistiques portuaires en République du Bénin.

Banniere carrée

Selon le compte rendu de ce conclave hebdomadaire des membres de l’exécutif, les conditions disparates d’embauche et de gestion de cette main d’œuvre compromettent le respect des règles de sûreté et de sécurité sur les espaces portuaires. Conformément aux objectifs poursuivis par le Gouvernement dans le domaine, les entreprises de manutention agréées ont, sur la base de leurs cahiers des charges, manifesté l’intérêt de procéder à la mise en place d’un bureau d’embauche unique pour les besoins de la cause.
Cette initiative a été confortée par des missions d’experts qui recommandent la formalisation d’une centrale unique pour l’embauche des dockers et tâcherons au port de Cotonou. Ceci lien avec la modernisation amorcée des infrastructures portuaires.

Toujours selon le communiqué du Conseil des Ministres, une telle démarche participe, par ailleurs, de la possibilité de disposer d’une main d’œuvre qualifiée et vise à favoriser l’amélioration des conditions de vie et de travail des dockers.

1 commentaire
  1. James dit

    Il faut que le gouvernement n’oublie pas les dokaires qui ont fairent le voyage sur le Ghana, Côte d’Ivoire et sur le Sénégal pour aller voir les conditions des autres dokaires et à leur retour ils sont renvoyé et ils sont à la maison depuis se temps jusqu’à présent

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!