Soupçons de graves irrégularités dans l’attribution d’un marché à la SIRAT : 4 responsables de la structure interpelés et placés en garde à vue à la BEF

0 105

Le ciel s’assombrit à la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire, en abrégé SIRAT. Le personnel de cette Agence importante de réalisation des infrastructures routières et ses usagers ont constaté l’absence de 4 agents ce matin dans leurs Bureaux respectifs. La curiosité pour comprendre le motif de leur absence au bureau un lundi matin laisse découvrir qu’ils sont interpellés et placés en garde à vue.

En effet, la Brigade Économique et Financière (BEF) a convoqué le vendredi 16 septembre 2022 dans ses locaux, plusieurs agents de la SIRAT dont le Directeur Général, Serge Ahouandogbo. Et pour cause, l’institution policière a, suite à des soupçons, engagé une procédure judiciaire aux fins de comprendre si tout s’est passé dans les règles de l’art dans l’attribution d’un marché de construction routière.

Ainsi, tour à tour, le président de la commission au niveau de la personne responsable des marchés publics, Émile Monlandjo, son rapporteur, Basile Koudjê et deux autres membres de la commission à savoir Émilien Houénou et Alder Agbokannou ont défilé devant les Officiers de Police Judiciaire (OPJ).

Banniere carrée

Après avoir pris connaissance de leurs dépositions, il a été trouvé nécessaire de les placer en garde à vue. Ainsi, ils sont placés sous l’oxygène de la garde à vue depuis le vendredi 16 Septembre 2022. Aussi écouté, le directeur général de la SIRAT a été mis sous convocation.

Nos sources dignes de foi renseignent que les mis en cause seront présentés au procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) en milieu de cette semaine

À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!