Programme «conte-moi l’Afrique» : l’Ong “Écrivains Humanistes” initie des jeunes à l’écriture de l’art de l’oralité

0 63

L’ONG Ecrivains Humanistes du Bénin a initié du 27 au 29 septembre 2022 at son siège à Cocotomey dans la commune d’Abomey-Calavi, un atelier d’écriture de conte marquant la phase de renfoncement des capacités des candidats et bénéficiaires dudit programme.

L’objectif est de faire acquérir des techniques d’écriture d’un conte et l’utiliser comme véhicule de sensibilisation pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) 13,14 et 15.

Durant trois jours en effet, les participants au nombre de 15, ont échangé avec plusieurs acteurs de la chaine du livre au Bénin, pour appendre de nouvelles méthodes d’écriture d’un conte et lancer leur carrière d’écrivain. « Cela fait dix ans que nous détectons des talents en littérature dont nous lançons les carrières. Cet atelier est donc pour polir justement ce talent en eux à travers des échanges avec leurs ainés de chaîne littéraire béninoise », a fait savoir Camille SEGNIGBINDE, président de l’ONG Ecrivains Humanistes du Bénin.

Banniere carrée

Au cours de cette formation, les bénéficiaires ont eu droit à quatre communications. La première est consacrée aux ODD.

Sous la direction de Adélaïde Fassinou Allagbada, présidente de la Fédération Nationale du Livre (FENALI) et ancienne secrétaire générale de la Commission Nationale de l’UNESCO, les candidats à l’assaut du “Prix Ecrivains Humanistes Plume Junior 2022”, ont découvert ces objectifs ainsi que leurs responsabilités. La deuxième communication, livrée sur deux jours par l’écrivain béninois Maboudou Abdou Rahim ???????????? Bʀᴀᴠᴏ a été plus technique. Elle a porté sur les techniques d’écriture d’un conte. Les deux autres communications ont permis aux participants de découvrir l’organisation initiatrice du programme à travers sa philosophiie et ses actions ainsi que la chaine du livre, précisément, le processus de l’édition avec le Directeur des éditions Savane du Continent, Rodrigue Atchaoué.

Les participants n’ont pas caché leur satisfaction à l’issue des trois jours d’échange. « Ce sont trois jours d’échanges très enrichissants. Nous avons désormais les rudiments pour améliorer nos textes et espérer le meilleur pour la suite du programme », a témoigné Brice Kouderin, un des participants au programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!