40 ans d’existence du CEG 1 de Thio dans la commune de Glazoué : Valérie Gounongbé, la passion d’une carrière d’institutrice

0 51

En octobre prochain, les populations de Glazoué auront droit à un bouillonnement festif en marge de la rentrée scolaire 2022-2023. Le Collège d’enseignement général (Ceg) 1 de Thio sera à l’honneur dans la commune de Glazoué. Le Ceg va en effet boucler ses quarante (40) ans d’existence. Les 7, 8 et 9 octobre prochain, les anciens élèves du Ceg 1 de Thio seront donc ensemble pour marquer d’un sceau spécial ce 40è anniversaire. En prélude à cette célébration, la rédaction de votre Journal Le Potentiel vous emmène sur les traces de certains anciens élèves de ce collège.

Valérie Gounongbé, la passion d’une carrière d’institutrice

Dans les rangs des anciens élèves du Collège d’enseignement général (Ceg) 1 de Thio, il y en a qui ont trouvé dans l’enseignement, une passion unique comme dans une époque passée. C’est le cas de dame Valérie Gounongbé qui a reçu une formation assidue dans les salles de cours du Ceg 1 de Thio.

Banniere carrée

Juste après l’obtention du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) en 2002, Valérie Gounongbé a commencé le second cycle au CEG Guèma à Parakou. En 2004, l’ancienne élève embrasse une carrière d’institutrice avec passion après son admission à un test de recrutement comme enseignante communautaire à l’EPP/Adimalè/A à Sékou sous la directrice Godonou Rose Hounsou Marie Reine en fonction d’adjointe.

Valérie Gounongbé décrit son ancienne directrice Marie Reine, comme une dame de fer et un modèle qui lui a donné le goût d’enseigner. Par ailleurs, Valérie Gounongbé a bien saisi le sens du principe républicain de la fonction enseignante traduit dans la phrase : “partout où besoin sera”. C’est donc avec le même engagement qu’elle a reçu sa mutation à l’EPP Dagléta/B toujours dans la commune d’Allada. A son nouveau poste, elle a servi sous Mme Tobossi Françoise Rose Bensanh. Pour Valérie Gounongbé, sa directrice est « une bonne mère qui a aussi la passion à l’enseignement et dévouée ».

En 2011, Valérie Gounongbé passe son CEAP. Avec passion et détermination, Valérie Gounongbé décroche le CAP en 2015 sous le directeur Dohou Adetchinan Akim. Désormais dotée des diplômes habilitants dans les hautes fonctions de l’enseignement, Valérie Gounongbé va connaitre en 2020 une autre mutation à l’EPP/Wadon sous le directeur Mr Montcho Paulin. Elle sert depuis lors avec une passion spéciale en reflétant la qualité de l’éducation de base qu’elle a reçue au Ceg 1 de Thio des années plus tôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!