Abomey-Calavi : 5 présumés voleurs de motos HAOJUE 115 arrêtés, d’importants objets récupérés

0 66

Les uns volent des motos et les autres les achètent. Un business répréhensible qui fera sanctionner auteurs et complices conformément aux dispositions du code pénal. Au nombre de 5 arrêtés pour l’heure par le commissariat d’Akassato, un arrondissement de la commune d’Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique, ils ont pour nom A. Ghislain, K. Dieudonné, B. Thibaut, L. Cosme et G. Isaac poursuivis pour vol et recel de motos HAOJUE 115 et de différents objets.

Nos sources détaillent que le premier a été arrêté dans la nuit du mardi 27 septembre 2022 au domicile d’un Colonel des Forces Armées Béninoises alors qu’il tentait de voler la moto de marque HAOJUE 115 appartenant à l’un des Soldats assurant la sécurité dans la maison.

Des informations obtenues grâce à nos sources, le malfrat aurait d’abord détruit certains fils électriques sur la moto à l’aide d’une cisaille, aux fins aux fins d’empêcher l’alarme de ladite motocyclette de se déclencher. Parvenu à réussir cela, il faisait sortir la moto avant d’être surpris. Arrêté, il a été ensuite conduit à l’unité de police d’Akassato pour la suite de la procédure judiciaire devant être ouverte dans de pareille circonstance.

L’interrogatoire musclé auquel il a été soumis par les flics a révélé qu’il est membre d’un réseau de gangsters qu’il a initiés. Le démantèlement de ce réseau se traduisant par l’interpellation de ses membres grâce à la collaboration du mis en cause, a permis d’épingler à Tokan, un arrondissement de la commune d’Abomey-Calavi, L. Cosme et K. Dieudonné, à Akassato, G. Issac, se chargeant de refaire l’alimentation électrique des motos volées et à Womey, B. Thibaut, un technicien s’occupant de décoder les appareils téléphones volés.

Banniere carrée

Les mêmes sources rapportent que le Chef gang ayant pour nom, W. Jimmy et résidant à Tankpè, est pour l’instant introuvable parce qu’ayant disparu suite à l’arrestation de ses collègues malfrats. Mais, la perquisition policière de son domicile a été fructueuse. 2 motocyclettes 115, des sacs à dos contenant tout genre de matériels (sécateurs clics, arraches clous, pinces, tenailles, fers fabriqués servant à défoncer les portes), des pièces d’identité, documents administratifs et passeports d’autrui, des effets vestimentaires, frigo, cuisinière, bouteille de gaz, et beaucoup d’autres effets à usage domestique.

Au domicile de Dieudonné, il a été découvert une moto 115 volée, des clés de motos soigneusement cachées dans des chaussures tennis, les mêmes dispositifs de matériels d’opérations trouvés chez leur patron, des effets vestimentaires et beaucoup d’autres objets à usage domestique volés.

Le point exhaustif de l’heure indique que six motocyclettes de marque HAOJUE 115 volées ont été trouvées. À en croire les sources, des receleurs résidant à Allada, Houègbo et à Bohicon ont été cités par les mis en cause.

G. D.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!