Célébration des 65 ans de carrière du chanteur Roger Aguidissou dit Aïkpétodji : le comité d’organisation sonne la mobilisation autour d’un grand évènement

0 73

Le chanteur béninois de la musique traditionnelle, très populaire à Ouidah et reconnu comme le précurseur du ‘’Gobahoun  rénové’’ célèbre les 65 ans de sa carrière musicale  en janvier 2023. En prélude à ce grand évènement, l’artiste et les membres du comité d’organisation ont animé une conférence de presse le 4 octobre 2022 au Centre Culturel de Rencontre international (CCRI) John Smith de Ouidah. Occasion pour eux  de dévoiler les grands axes de cet anniversaire.

De son vrai nom Roger Aguidissou, ‘’Aïkpétodji, roi du Gogbahoun rénové’’ est l’une des grandes voix de la musique traditionnelle béninoise qui continuent de donner du plaisir aux mélomanes. En 65 ans de vie artistique, l’homme a sorti une trentaine d’albums avec des centaines de titres à succès. Très populaire à Ouidah, cette icône qui a traversé plusieurs générations d’artistes, s’apprête à célébrer les noces de palissandre de sa carrière. Un grand évènement qui va rassembler du monde dans la cité des Kpassè, et qui nécessite de bons préparatifs. Et pour lever un coin de voile sur les grands axes de la commémoration, l’artiste entouré de quelques membres de sa famille, des sommités de la musique traditionnelle béninoise et autres acteurs culturels, a animé une conférence de presse le 4 octobre dernier au Centre Culturel de Rencontre international (CCRI) John Smith de Ouidah. On retient de cette sortie médiatique que les manifestations entrant dans le cadre de ces 65 ans de carrière auront lieu à Ouidah le 29 janvier 2023 et seront marquées par un géant concert qui connaîtra la participation d’un parterre d’artistes invités. Mieux, le comité d’organisation a choisi un tissu circonstanciel qui est déjà disponible dans la commune de Ouidah et ses environs.
Cet évènement qui s’annonce avec beaucoup de couleurs, est par ailleurs soutenu par le directeur du Centre International des Arts et de la Musique de Ouidah (Ciamo), Wilfrid Houndjè, un jeune acteur culturel bien connu à Ouidah et qui s’illustre par la qualité et l’envergure des évènements qu’il organise. Il a d’ailleurs marqué la conférence de presse de Aïkpétodji par sa présence remarquable.

L.T.

Banniere carrée

*Encadré*

Qui est Roger da Costa Aguidissou ?

Né vers 1942 à Ouidah, Roger da Costa Aguidissou, est un artiste chanteur-compositeur de la musique traditionnelle béninoise. Fils d’un pêcheur et d’une ménagère, il naquit dans une famille polygame d’au moins 15 enfants. Tout comme les enfants de sa génération, ‘’Aïkpétodji, roi du Gogbahoun rénové’’ a été éduqué dans un environnement hostile aux vices qu’on observe chez beaucoup  de jeunes de nos jours. D’où sa rigueur et la sévérité que tout le monde lui connait. Si Roger da Costa n’a pas eu la chance d’avoir un cursus scolaire éloquent, il va très tôt emprunter le chemin de son grand père Glogbon, un artiste chanteur chevronné. A 7 ans, il fit ses premiers pas dans la chanson et déjà à 12 ans, Aïkpétodji, un surnom qui invite à la vigilance dans tous les actes et à la méfiance qu’il faut toujours garder vis-à-vis de l’homme,   était présenté comme un artiste de talent. Mais puisque l’homme doit avoir un métier, après sa déscolarisation, il a été placé près de ses oncles maçons et apprend ce métier avec assiduité et abnégation. Il a même exercé pendant un bon moment avant d’abandonner au profit de la médecine traditionnelle qu’il a héritée de l’un de ses oncles. La chanson est pour lui comme du sang qui coule dans des veines. Après avoir été détecté par un producteur nigérian dans le temps, Roger da Costa Aguidissou sort son premier album en 1958. Après ce premier coup d’essai, l’artiste sortira plusieurs autres albums à succès. Il s’inspire des faits de société pour sensibiliser et éduquer  à travers ses chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!