3e édition du Mois du ‘‘Consommons Local’’ au Bénin: Lumière sur les produits de l’élevage et de la pêche

0 100

Démarrées depuis le 1er octobre dernier, les activités de la 3e édition du mois du ‘‘Consomons Local’’ au Bénin, ont été officiellement lancées ce mardi 11 octobre 2022 à la place de l’Etoile de Rouge à Cotonou. C’est la ministre de l’Industrie et du Commerce qui a présidé cette activité devant un parterre d’invités de marque.

Mettre en lumière pendant un mois, toutes les merveilles de l’élevage et de la pêche dont dispose le Bénin, inciter les consommateurs à rechercher davantage ce qui est produit au Bénin par les Béninois sur les étals de poissonneries et de boucherie. Voilà quelques objectifs  de la 3e édition du mois du ‘‘Consommons Local’’ au Bénin. Le lancement officiel s’est déroulé dans la soirée de ce mardi 11 octobre au cours d’une cérémonie protocolaire marquée par trois (3) différentes interventions.
Dans son message de bienvenue, le directeur adjoint de cabinet de la ministre de l’Industrie et du Commerce, est revenu sur quelques grandes lignes de la programmation de cette année. « Nous avons prévu une programmation aussi riche que possible en lien avec le focus que nous avons décidé de faire sur les sous-secteurs de l’Elevage et de la Pêche », a expliqué Ebo Sacramento. L’évènement sera ponctué durant tout ce mois d’octobre par des  activités professionnelles, une exposition-vente qui démarre ce mercredi et qui finit le dimanche, un atelier pédagogue avec des étudiants, des panels dont un portera sur le projet de sédentarisation des ruminants (PROSER). Il précise que ce projet sera décortiqué au-delà de son aspect technique et voir les opportunités d’affaires qui peuvent  découler de sa mise en œuvre.
A l’en croire, l’initiative du ‘’Consommons Local’’ n’est pas encore bien connue de nos populations, autant au Bénin que dans l’espace Uemoa. C’est pour cette raison que plusieurs activités seront organisées dans certaines localités du Bénin pour permettre aux producteurs d’aller au contact des populations pour exposer leurs produits.

*L’Uemoa salue la volonté du Bénin de pérenniser la promotion des produits locaux et communautaires*

Banniere carrée

Dans son intervention,  Yawowi Batchassi, représentant résident de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa)  au Bénin a salué la régularité dans l’organisation de cet évènement  à Cotonou. Selon lui, cela traduit la volonté du Bénin de pérenniser la promotion des produits locaux et communautaires, et en faire un véritable levier de stimulation de l’activité économique. Il a au nom de la délégation de l’Uemoa, exprimé sa gratitude à l’endroit des autorités du Bénin pour cet engagement, cette appropriation de cet évènement, envers le renforcement de la compétitivité  des activités économiques dans le cadre d’un marché communautaire ouvert, concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisée et harmonisé.

*Accroitre les performances des filières élevages et pêches*


En procédant au  lancement des activités, Shadiya Alimatou Assouma, ministre de l’Industrie et du Commerce, a rappelé que le mois du ‘’Consommons Local’’ est organisé au Bénin, en  conformité avec la recommandation de l’Uemoa, de faire durant le mois d’octobre. « Le Bénin s’est résolument et durablement engagé dans le sens d’opérer un changement irréversible des modes de consommation encore extraverties de nos populations », a-t-elle fait savoir.
Elle a saisi cette opportunité pour remercier le président de la République pour les efforts considérables dans la lutte contre la cherté de la vie et sa vison anticipative déclinée sous le PAG 2021-2026 qui déploie de vastes projets de résilience à travers entre autre la promotion de nos potentialités locales. « Cette ambition d’accroitre les performances des filières élevages et pêches, vise à l’horizon 2026 à limiter les importations des produits animaux et à porter la couverture des besoins en viande à 70%, en lait à 55%, en œuf à 95% », a souligné Shadiya Assouma.
La cérémonie a pris fin par la visite guidée des 12 stands ouverts pour la circonstance. Cette étape a permis à la ministre et les autres invités de déguster les produits ‘’Made in Benin’’.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!