Pour des faits de sextorsion : la CRIET envoie 7 personnes dont un directeur d’école publique en prison

1 82

7 personnes séjournent en prison depuis le mercredi 19 octobre 2022. Parmi eux se trouve le directeur d’une École Primaire Publique de Cotonou. En effet, ils sont poursuivis par la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) pour des faits de sextorsion.

Bien qu’elle soit une infraction prévue et punie, ces derniers ont pris le risque d’en faire une activité. Ainsi, ils escroquaient et ont fait de nombreuses victimes.

Banniere carrée

Les multiples alertes de l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) contre le phénomène ne les ont pas éloignés de la pratique. Enfin, ils atterrissent en prison pour répondre de leur forfaiture.

1 commentaire
  1. Prudence dit

    Je vais voir suite

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!