Décès de Habib Franck Ibikounlé dans une piscine : soupçons de meurtre ! Le procureur doit exiger l’autopsie avant inhumation

0 100

Une mort suspecte qui a l’air d’un meurtre dans un hôtel de Hillacondji, le dimanche 23 octobre suscite assez d’interrogations. Habib Franck Ibikounlé, âgé de 32 ans selon ses proches s’est rendu avec un groupe de jeunes amis à Hillacondji, frontière bénino-togolaise où il a passé la nuit du samedi au dimanche. Dans la journée du dimanche, ses amis annoncent qu’il s’est noyé dans la piscine de l’hôtel. Ils ont informé les responsables de l’hôtel qu’ils allaient le conduire à l’hôpital pour les soins.

Quelques instants après, ils revinrent annoncer sa mort. Le corps a été transporté de Hillacondji pour une morgue à Agblangandan. Les parents proches de la victime disent qu’il avait de blessures à la nuque, au dos et au niveau de ses testicules. Alors qu’aucune enquête n’a été faite sur les circonstances réelles de son décès, il y a une précipitation pour organiser son inhumation pour ce jeudi 27 octobre 2022. Des sources proches des responsables de l’hôtel, déjà dans la matinée de ce dimanche, le groupe de jeunes dont il faisait partie avait demandé à nager et on leur a dit que le maître-nageur était absent.

Banniere carrée

Malgré cet avertissement, le groupe de jeunes aurait quand même rejoint la piscine. Les circonstances de ce décès étant très floues et laissant suspecter un meurtre, le procureur doit rapidement se saisir du dossier et exiger une autopsie du corps avant toute inhumation.

B. K. S

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!