Suivi de la ponctualité des enseignants dans les écoles à Lalo : le CA Bertin N’BOUKE échange avec les instituteurs de Hlassamè

3 76

Dans le département du Couffo comme ailleurs, il est constaté que certains enseignants n’assurent pas ponctuellement et régulièrement la transmission du savoir dans les écoles et collèges. Dans la commune de Lalo, les autorités ont pris les dispositions pour faire barrière à ces comportements anti-pédagogiques. Par courrier N°65/176/2022/MCL/SE/SAAF du 28 septembre 2022, le maire de la commune, William FANGBEDJI, a instruit les chefs d’arrondissement à cet effet.

Déjà ce mercredi 16 novembre 2022, le dirigeant de Hlassamè, Bertin N’BOUKE s’est entretenu avec les enseignants d’écoles maternelles et primaires de son territoire. À cette rencontre présidée par le CA lui-même, le Conseiller Pédagogique (CP) Jean ADJIVON était présent. “C’est une initiative salutaire. Je salue la bravoure et le courage du Chef d’arrondissement”, a d’abord déclaré le CP. “Cette initiative est un aspect qui échappait à la mairie”, a-t-il ajouté. Car, justifie-t-il, “la mairie investit dans les écoles et collèges, mais ne suit pas rigoureusement ce qui s’y fait. Ce qui est même constaté, déploré et condamné par le préfet”, a-t-il indiqué.

À son tour, le CA Bertin N’BOUKE a exhorté les enseignants à l’exemplarité à l’effet de garantir un fort taux de réussite à la fin de l’année scolaire pour honorer l’arrondissement. “Nous savons qu’il est inadmissible qu’aux heures de cours, les enseignants soient regroupés sous les arbres au dehors en train d’effectuer des causeries-débats. Nous savons aussi qu’il n’est pas normal que les enseignants soient connectés sur les réseaux sociaux pendant les heures de cours. Chers éducateurs, je vous sollicite à honorer l’arrondissement en veillant rigoureusement à la lutte contre tout comportement contraire au code de déontologie de l’enseignant”, a convié l’autorité.

Banniere carrée

Le CP Jean ADJIVON et le CA Bertin N’BOUKE

Très satisfaits de l’organisation de cette séance, les instituteurs ont pris l’engagement de respecter les mesures pour l’atteinte des objectifs au grand profit de l’arrondissement. Aussi, ont-ils formulé des doléances aux autorités. “Des écoles manquent de bâtiments, de tables bancs, […]. L’accès à certaines écoles est très difficile en raison de l’état des voies. Il faudrait qu’elles soient réaménagées. Veuillez y penser pour nous faciliter aussi le travail”, ont-ils adressé à l’élu du peuple qui a promis rendre compte au Conseil communal.

Gaëtan D.

3 commentaires
  1. Hossou Boniface dit

    Belle initiative

  2. Albert MADJI dit

    Les dirigeants de lalo retrouvent petit à petit le bon chemin. Merci à l’administration communale pour l’initiative.

  3. Metogbe Sowanou dit

    Vraiment je remercie énormément l’administration communale et aussi le chapeau départemental pour leur bonne pensée .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!