Scrutin législatif du 8 janvier 2023 : 77 gros colis déjà prêts pour être acheminés dans les départements

0 61

Plus de 6.700.000 Béninois seront aux urnes le dimanche prochain pour élire les députés qui vont siéger à l’Assemblée Nationale pour le compte de la 9e législature. A la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), toutes les équipes sont à pied d’oeuvre pour une organisation réussie du scrutin. Actuellement, c’est le colisage des matériels électoraux qui seront acheminés dans les différentes communes dans les heures qui vont suivre.

Le directeur du matériel et des opérations à la CENA a fait le point de cette opération aux hommes des médias dans l’après midi de ce 3 janvier 2023 au détour d’une Interview. A en croire Rufin Domingo, tout se passe bien avec la contribution des uns et des autres.
En faisant le pont détaillé du colisage, ce dernier explique : «Nous allons voter dans 17.749 postes de vote. Ici sur la plateforme logistique, nous avons arrondi à 18.000. Dans un premier temps, nous avons fabriqué 18.000 colis de documents et matériels électoraux. Après, nous avons fait deux niveaux de regroupement. Les 18.000 colis ont été regroupés en 546 gros colis suivant le nombre d’arrondissements que compte le Bénin. Puisqu’on ne peut pas avoir 546 voitures pour les transporter, nous avons refait des regroupements par commune. Ce qui fait que nous avons aujourd’hui, 77 gros colis qui sont prêts pour être transportés vers les communes. Actuellement, c’est des contrôles croisés qui se font pour voir s’il n’y a pas eu des oublis», a-t-il fait savoir.

Banniere carrée

Parlant toujours des colis, Rufin Domingo précise qu’ils contiennent ce dont ont besoin les membres de postes de vote et les coordonnateurs d’arrondissements. «On peut citer l’encre indélébile, l’encreur pour marquer la liste d’émargement, les ciseaux, les enveloppes inviolables, les pots de colle, les feuilles de dépouillement, les bulletins de vote, les procès verbaux de constatation, mais surtout le procès-verbal du déroulement du scrutin qui est un document important. Aussi bien pour la CENA que pour le juge du contentieux. A côté de tout ça, nous avons les listes électorales et les listes d’émargement», a ajouté le directeur des opérations à la CENA.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!