Kyrielle de meetings politiques hier à Toviklin dans la 12è CE: Ernest Medewanou, l’épice qui manquait à la sauce UP-R

0 55

À l’école primaire publique de Doko Tchanviguémè, à Akomè, à l’Epp de Tannou Avedji II, à Sèkouhoué, à l’Epp Zohènou, à l’Epp Toviklin et autres, dans l’après-midi de ce jeudi 5 janvier 2023, Ernest Médéwanou, député à l’Assemblée nationale, a confirmé son hégémonie politique dans sa commune d’origine. La mobilisation, la lourde artillerie déployée et les arguments utilisés lors de la présentation des candidats de la commune de Toviklin en lice pour les élections législatives du 8 janvier prochain, ont fait basculer les pronostics et ont conquis les indécis au profit du parti Union progressiste le Renouveau.

Banniere carrée

C’est par une tournée conduite par le maire de la commune de Toviklin, Rigobert Tozo sous le leadership du député Ernest Medewanou que les populations de Toviklin ont scellé le nouveau pacte politique. À chaque étape de la cérémonie de présentation desdits candidats, le député Ernest Medewanou a invité femmes, hommes, jeunes filles et garçons à voter massivement pour le parti de l’Union Progressiste le Renouveau. « Mon parti, c’est Toviklin. Et pour cela, sortez massivement pour voter le parti de l’Union Progressiste le Renouveau le dimanche 8 janvier prochain afin que Toviklin soit la première des trois communes de la 12è circonscription électorale », indique-t-il. Dans ses propos, il fait aussi savoir que son âge avance et pour cela, la population de Toviklin doit tout faire afin de hisser la commune. « Nous sommes déjà vieux, je vous exhorte à faire tout pour que Toviklin ne soit plus le dernier. Sortez donc massivement le dimanche pour la victoire du baobab ».
À l’Epp de Tannou Avedji II, la mobilisation était toute autre. Une foule impressionnante composée de différents groupements de femmes dans des démonstrations folkloriques a accueilli la délégation conduite par le député Ernest Medewanou et le maire Rigobert Tozo. Les candidats Honoré Guigui, Richard Kokou, Natacha Kpochan ont été présentés à la population. Le député Ernest Medewanou ne change pas de discours ni d’arguments pour haranguer les cœurs indécis. Il livre un message clair, concis et précis sans injurier ni diffamer un adversaire politique.
Le maire Rigobert Tozo quant à lui n’a pas manqué de faire appel à sa population pour la victoire du parti Union Progressiste le Renouveau. « Tel que vous connaissiez déjà le baobab auréolé d’arc-en-ciel, je vous demande d’aller voter pour le parti de l’Union Progressiste le Renouveau le dimanche prochain, car, ainsi faisant, vous donnez de la force à vos représentants à l’Assemblée nationale, vous donnez de la force à l’honorable Ernest Medewanou, le coordonnateur des campagnes électorales des législatives de 2023. »

Aristide Agbonagban

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!