Législatives 2023: Halte aux spéculations…

0 156

En attendant les grandes tendances du scrutin du dimanche dernier: qu’est-ce qui fait courir “Les Démocrates” ?

Banniere carrée

Le dimanche 08 janvier 2023 est désormais en lettre d’or dans l’histoire du Bénin. Le scrutin des législatives 2023 ayant marqué cette date aura tenu toutes ses promesses puisqu’à l’arrivée, il a été inclusif et pacifique. Les regards sont désormais tournés vers la Cena pour les grandes tendances qui tomberont à coup sûr dans quelques heures. Mais en attendant, il est triste de constater que depuis dimanche, sur les 7 partis avant pris part à la compétition, un crie déjà victoire sans même attendre les instances habiletées. Et déjà le même parti alerte contre la fraude. L’on se demande à quel jeu joue réellement les membres de ce parti ? Peut-être une stratégie politique pour embrouiller la Cena dans ses calculs même si les chiffres qui sont exhibés ne prennent en compte que quelques communes où le parti est arrivé en tête. Mais curieusement ce parti n’affiche jamais les chiffres des nombreuses autres communes où il a été battu. Des, 6 partis ayant compéti ce parti est le seul à choisir la voie des réseaux sociaux pour crier victoire. Les mêmes parlent déjà de tentatives de fraude mettant en mal la Cena et semant la panique dans les esprits. Pourtant, le vote du dimanche dernier s’est déroulé dans une ambiance bon enfant partout sur le territoire national. Le dépouillement a eu lieu aux yeux de tous. Chaque parti était représenté dans les bureaux de vote. Les observateurs internationaux étaient sur le terrain. Il n’y a donc pas de fraude à faire pour renverser les chiffres comme ce parti et certaines personnalités résidant hors du territoire impliquées dans les dénonciations, le prétendent. Tous les partis ont les chiffres. Ce qu’ils doivent savoir est que l’attribution des sièges se fait sur la base des suffrages récoltés à l’échelle de la CE et non d’une seule commune. Et cela, il faut le dire aux populations qui peuvent être flouées. On peut bien remporter une commune sur 3,4 ou 5 composant la CE et ne pas arriver en tête sur l’ensemble de la CE. Cette manière de manipuler l’opinion est-ce un aveu d’échec et signe de contester les résultats ? Cette démarche de faire croire que l’on a gagné avant même les résultats ne fait pas bon ménage. Quand on est démocrate, on fait confiance aux instances et, en cas d’insatisfaction, on saisit les juridictions compétentes. La belle preuve, LD l’ont expérimenté pour participer au scrutin et la Cour constitutionnelle leurs a donné raison. Ils savent donc qu’ils peuvent compter sur les juridictions. Mieux, ils savent quoi faire pour se faire entendre au moment opportun. Que les concitoyens ne se laissent pas piéger donc et s’embarquer dans des événements douloureux où ils seront les seuls perdants. Ceux qui préparent la violence consciemment ou inconsciemment, doivent assumer leur attitude le moment venu. Et s’ils contestent les résultats, il leur est loisible de fournir les éléments de preuve pour être rétablis dans leur droit.

A.A.T

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!