Pour des “actes terroristes” : 9 femmes condamnées en Tunisie

0 54

9 femmes écopent de 25 ans de prison dans une affaire constituée d’infraction dite « actes terroristes ». La justice tunisienne est à la trousse de ces femmes depuis 2016 après avoir appris qu’elles ont formé une cellule terroriste et planifié la mort d’un ministre du gouvernement.
Le tribunal de première instance de la chambre pénale a décidé de condamner deux membres d’un groupe de dix personnes dont la fondatrice à 25 ans de prison ferme pour des « actes terroristes ». Par ailleurs, sept autres femmes accusées pour la même cause ont écopé de peines allant de trois à 14 ans de prison. Une autre a obtenu un non-lieu, selon la même source. Le tribunal a retenu contre les personnes condamnées l’accusation d’avoir planifié un attentat contre le ministre de l’Intérieur. Celui-ci aurait été assassiné en 2016 pendant qu’il se rendait chez ses parents. Une information démentie par le service de communication.
Parmi les femmes condamnées, figure une voisine des parents du ministre, accusée d’avoir fourni des informations sur ses visites à sa famille. Mais, une formation de la cellule constituée uniquement de femme n’avait été auparavant vue dans le pays. Cela étonne les esprits tunisiens.

Banniere carrée

Médard CLOBECHI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!