Pour avoir escroqué un chinois au nom du procureur spécial de la Criet: 4 individus dont un avocat stagiaire arrêtés et placés en garde-à-vue à la Bef

0 88

De sources bien renseignées du webmedia LE Potentiel, quatre ( 04) personnes dont un avocat stagiaire ont été mises aux arrêts et placées en garde-à-vue à la Brigade Économique et Financière (Bef) depuis hier vendredi 20 janvier 2023 dans une affaire puante qu’on peut qualifier de présumée escroquerie et de tentative de corruption. Selon nos sources ces derniers auraient soutiré une somme de Trois Millions ( 3.000.000) FCFA à un chinois dont l’épouse est incarcérée suite à un conflit avec le code pénal. En effet, le chinois, dans le souci d’aider sa femme à recouvrer sa liberté, a pris contact par des contorsions avec des gens qui se disent proches du procureur spécial de la CRIET et se disent disponibles pour servir de passerelle pour obtenir la libération de la détenue. Ainsi, les intermédiaires disent négocier avec le procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet). A ces personnes, le chinois aurait remis la bagatelle somme de trois millions (3.000.000) CFA pour le compte du procureur spécial. Ayant réussi à escroquer leur victime, les mis en cause se sont partagés le butin. Mal s’en est pris donc à eux, car l’affaire a été révélée au grand jour. La justice par l’entremise de son bras opérationnel ( BEF) s’est saisie du dossier et les mis en cause ont été nterpellés et respirent l’oxygène de garde-à-vue dans les cellules de la Bef le temps d’être présenté la semaine prochaine au procureur spécial (au nom de qui les fonds ont été encaissés sans qu’il n’en soit ni commanditaire ni bénéficiaire) pour répondre de cet acte répréhensible. Nous apprenons que d’autres personnes pourraient être arrêtées dans ce même dossier

Banniere carrée

Abbas.T

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!