Renforcement de capacités par la méthode de Cercles d’Etudes : les enseignants de Toviklin, Aplahoué, Lalo et Dogbo en formation

0 87

Les points focaux du Syndicat National des Enseignants des Ecoles Maternelles du Bénin (Synaem-Bénin), du Syndicat National des Professeurs des Lycées et Collèges (Synaprolyc) et du Syndicat National de l’Enseignement Primaire Public du Bénin (Snep-Bénin) des communes de Toviklin, d’Aplahoué, Lalo et Dogbo dans le département du Couffo, bénéficient depuis ce jeudi 16 février 2023, d’une formation de trois (03) jours sur la Méthode de Formation par les Cercles d’Etudes (Mefoce). Une méthode efficace qui permet aux participants d’interagir les uns avec les autres, de partager leurs expériences et de renforcer leurs connaissances syndicales et professionnelles.

Cet atelier de formation qui se tient à Dogbo a été ouvert ce jeudi par une cérémonie protocolaire ponctuée par plusieurs interventions, notamment celles des premiers responsables des trois (03) organisations syndicales, initiatrices de ladite formation.

Dans son discours, le Secrétaire Général du Synaprolic, Joseph Ahrin a fait savoir que cette formation va permettre à leurs membres de faire du syndicalisme autrement. C’est également une façon de renforcer les liens entre les membres des syndicats et d’améliorer leurs compétences. « Le constat fait sur le terrain est que beaucoup ne connaissent pas le but du syndicalisme. Donc la formation par les cercles d’étude, c’est pour nous aider à mieux comprendre ce que nous faisons, à connaître un peu les textes afin de mieux les appliquer », a-t-il laissé entendre. Gaëtan Kponoukon, secrétaire Général du Synaem-Bénin, a, de son côté, rappelé que cet atelier de formation est financé par la Centrale des Syndicats de Québec (Csq) et le Comité Syndical Francophone de l’Education et de la Formation (Csfef). Apolline Fagla, secrétaire général du Snep-Bénin a insisté sur le fait que la méthode de formation par les cercles d’étude n’est pas classique.

Banniere carrée

Le coordonnateur de ladite formation, Thomas Kossi Cakpo a indiqué qu’elle aborde des thématiques liées au syndicalisme, au changement climatique, aux finances syndicales, aux textes officiels dans l’enseignement au Bénin, au régime disciplinaire, etc. « Ce que nous faisons, c’est pour faire comprendre à nos membres que le syndicalisme ne se résume pas seulement à la revendication », a déclaré ce dernier.
Aux dires de Eric Massénon, Chef de la Région Pédagogique (CRP 23), Dogbo-Toviklin qui a ouvert officiellement les travaux, les thèmes de cette formation sont fédérateurs, pertinents et pourront donner un coup de pouce au développement du Bénin.

Rappelons que les travaux prennent fin ce samedi 18 février.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!