9e législature : à la découverte des 109 députés installés

0 249

Elus au terme du scrutin législatif du 08 janvier dernier, les députés de la 9e législature sont rentrés dans la plénitude de leurs charges et attributs hier 12 février 2023. Conformément au règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le bureau d’âge présidé par le député Barthélémy Koss Melon, les parlementaires ont aussi procédé à l’élection des sept (07) membres du bureau de l’Assemblée nationale. Alors que la 9e législature démarre ses activités, la rédaction de votre journal a réalisé un travail exclusif sur le profil des cent neuf (109) députés. A l’issue d’une procédure de fouille et de documentation du parcours professionnel et politique, nous vous proposons des informations détaillées sur chacun des 80 hommes et 29 femmes qui siègent depuis ce dimanche 12 février au palais des gouverneurs à Porto-Novo.

Photos et CV complets de tous les nouveaux élus du peuple

Nassirou Bako-Arifari, élu de la 1ère CE

Élu député titulaire de la 1ère Circonscription électorale du parti Bloc Républicain, Nassirou Bako-Arifari est né le 30 octobre 1962 à Karimama, dans le département de l’Alibori, au Nord du Bénin. Il a obtenu un baccalauréat à Kandi et a servi dans l’armée. Il obtient une maîtrise en histoire à l’Université nationale du Bénin en 1989, puis un diplôme d’études supérieures en sciences sociales à l’université d’Aix-Marseille en 1994. Après des études complémentaires en Allemagne, Bako- Arifari revient à Marseille et obtient un doctorat en sociologie et anthropologie sociale en 1999. Il devient maître de conférences au département de sociologie et d’anthropologie de l’université d’Abomey-Calavi et maître de conférences associé à l’université de Cologne en Allemagne. Professeur titulaire des universités du Cames, il enseigne au département de sociologie et anthropologie de l’Université d’Abomey-Calavi. L’ancien Ministre des Affaires Etrangères sous Boni Yayi siège au parlement depuis 2007.

Amadou Djibril Labiou, élu de la 1ère CE

Amadou Djibril Labiou, administrateur des finances est né le 24 avril 1973 à Kandi. Domicilié à Kossarou, il est le nommé par le décret N°218-183 du 16 mai 2018 en qualité de représentant du ministère de l’Economie et des Finances au conseil d’administration de la Société des Patrimoines Immobiliers de l’Etat (SOPiE). Par ailleurs, le député élu dans la 1ère circonscription Électorale est le Président du club de football As Takunnin de la commune de Kandi. Pour le compte de sa première participation à une élection législative, Amadou Djibril Labiou a été positionné 1er titulaire. Il a réussi à arracher trois sièges sur quatre pour l’Union Progressiste Le Renouveau (UP, le Renouveau) dans sa circonscription électorale.

Issa Salifou, élu de la 1ère CE

Né le 19 février 1963 à Bohicon au centre-Bénin, Issa Salifou est une personnalité politique, plusieurs fois député à l’Assemblée nationale. Il est aussi un homme d’affaires et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016. Issa Salifou fait son entrée dans la vie politique dans les années 1990. Il fut à cet effet élu conseiller puis maire de Malanville, à l’Extrême-Nord du Bénin. Régulièrement élu député depuis 2003 et la quatrième mandature, il siège en 2019 au parlement pour le compte de l’Union Progressiste. Positionné à la deuxième place dans sa circonscription, il revient pour le compte de la 9e législature élue le 8 janvier dernier. Il est le promoteur du Groupe de presse Fraternité (Canal3).

Sabi Mohamed Djamilatou, élue de la 1ère CE

Sabi Mohamed Djamilatou est une juriste de profession née le 11 février 1979 dans la commune de Malanville, département de l’Alibori. Diplômée d’une maîtrise en droit privé, Djamilatou Sabi Mohamed fait partie des femmes élues conseillères communales dans la mandature précédente. D’Animatrice De Territoire (Adt), passant par plusieurs postes comme celui de Directrice Exécutive de l’Ong Talkafaba, elle intègre le cercle de la gestion de la cité en 2004. Candidate sur la liste de l’Union progressiste (UP, Le Renouveau) au niveau du siège du siège réservé aux femmes dans la 1ère circonscription, elle a été élue et va siéger désormais à l’Assemblée Nationale du Bénin pour le compte de la 9è législature.

Sina Bio Gounou Idrissou, élu de la 2e CE

Sina Bio Gounou Idrissou est une personnalité politique du Bénin. Socio- économiste, il est né le 1er janvier 1958 à Goumouri dans la commune de Banikoara, département de l’Alibori. Plusieurs fois ministre, il a été aussi député de la 8e législature du Bénin au sein du parti de la mouvance présidentielle Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau). Le 9 janvier 2007, Sina Bio Gounou a été nommé dans le gouvernement de l’ancien président Boni Yayi. Dans ce gouvernement, il fut ministre de la Réforme Administrative et Institutionnelle. Il a été élu député sur la liste de l’Union progressiste lors des élections législatives du 28 avril 2019. Il rempile à l’occasion des législatives du 8 janvier 2023 pour le compte de la 2e CE.

Chabi Goro Baké, élue de la 2e CE

Née le 1er janvier 1985 à Lougou, Chabi Goro Baké est commerçante de profession. Elle est élue pour la première fois députée dans la 2è circonscription électorale composée des communes de Ségbana, Gogounou et de Banikoara. Elle est domiciliée à Wara et va siéger pour le compte du parti Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau).

Barthélémy Dahoga Kassa, élu de la 3e CE

Barthélémy Dahoga Kassa est né le 1er janvier 1970. Le député élu dans la 3e CE est professeur titulaire des Universités du Cames et enseignant à la Faculté des Sciences agronomiques de l’Uac et a été ministre de l’énergie entre 2012-2015. Il a été député des 5e, 7e et 8e législatures puis revient désormais pour la 9e législature installée ce 12 février pour le compte du parti du Bloc Républicain. Il vient d’être élu au Poste de Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, 9e législature

N’ouémou Kounémé Domitien, élu de la 3e CE

Ingénieur des travaux publics, le député de la 8e législature issue de la 3e circonscription électorale est réélu pour siéger au sein de la 9e législature. Il est né le 9 août 1963 dans la commune de Cobly, département de l’Atacora. Technicien supérieur des ponts et chaussées, Konièmè Domitien N’Ouemou est nommé en 2012 Chargé de mission du ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur. Nanti d’un master en gestion de projet et d’une licence professionnelle en communication du développement, il jouit de 22 années d’expériences dans les travaux publics et près d’une quinzaine d’année de vie politique et associative. Il était le suppléant du ministre Eric Kouagou N’Da décédé. Konièmè Domitien N’Ouemou est marié et père de 4 enfants. De même en 2020, il a été désigné rapporteur du Cos-Lépi. Il va vivre sa deuxième expérience parlementaire pour les trois (3) prochaines années sous la bannière du parti UP, le Renouveau.

Yempabou Boundja Jacques, élu de la 3e CE

Né le 17 décembre 1962 à Kaobagou dans la commune de Kérou dans le département de l’Atacora, Yempabou Boundja Jacques est Inspecteur des Douanes. 1er titulaire dans la 4e circonscription électorale du parti Union Progressiste le Renouveau et député ayant siégé dans la 8e législature, il est réélu pour le compte de la 9e législature.

Amoussou Sossou Bernard, élu de la 5e CE

Juriste de formation, il est né le 8 Août 1959 à Dékanmè dans la commune de Kpomassè département de l’Atlantique. En 2011, il a occupé le poste de Responsable de la logistique et des infrastructures à Bénin Control SA. Au sein de cette même entreprise, il fut Directeur Technique Adjoint. En juin 2016, Bernard Amoussou Sossou est nommé Directeur Général de la Société Béninoise de Manutentions Portuaires (SOBEMAP). Leader du parti Union Progressiste le Renouveau dans la 5è circonscription électorale, il a été positionné 3è titulaire par le parti et a été élu à l’issue des élections législatives du 8 janvier dernier.

Didier Maixent Djeigo, élu de la 5e CE

Didier Maixent Djeigo est né le 22 juin 1966 à Ouidah. Titulaire d’un Master 2 en Marketing et Communication, il est Chef d’entreprise, et un natif de Ouidah, plus précisément de l’arrondissement de Savi. Le nouveau parlementaire est aussi un spécialiste dans la formation professionnelle et de l’insertion socioprofessionnelle au niveau des différentes couches. En matière de responsabilité, il fut Directeur Général de l’Agence Nationale pour l’Emploi de 2010 à 2016. Par la suite, il a occupé le poste de Secrétaire Permanent de la Conférence des Ministres de l’Emploi et de la Formation Professionnelle de l’UEMOA de 2016 à 2021. Sur le plan politique, Didier Maixent Djeigo a été élu conseiller communal et Chef de l’arrondissement de Savi de 2015 à 2016. Il a été réélu lors des dernières élections communales. Depuis ce temps, il siège au conseil communal de Ouidah et préside actuellement la Commission permanente de la coopération et des relations avec les institutions.

Solange Afiavi Mehou, élue de la 5e CE

Solange Afiavi Mehou épouse Houédanou est une femme d’affaires née le 10 mai 1974 dans la commune d’Allada département de l’Atlantique. Figure politique dans la 5e circonscription électorale, elle intègre pour sa première fois l’Assemblée Nationale du Bénin pour le compte de la 9è législature. Elle a été élue pour le compte du siège réservé aux femmes.

Cossi Barthélémy Mellon Vidjinangni, élu de la 5e CE

Né le 1er janvier 1948 à Soyo, l’élu de la 5è circonscription électorale est chef d’entreprise. À 75 ans, il va pour la première fois siéger au sein de l’Assemblée Nationale en tant que Doyen d’âge d’ailleurs parmi les 53 députés du parti de la mouvance présidentielle Union Progressiste Le Renouveau (UP le Renouveau). Il a été candidat au poste de 2e titulaire.

Sokpoékpé Nathanaël, élu de la 6e CE

Sokpoékpé Nathanaël, gestionnaire des ressources humaines, est né le 18 septembre 1978. Ancien Chef d’arrondissement de Hêvié de 2016 à avril 2019, il a été député de la 8e législature et revient désormais pour la 9e pour le compte de la 6e CE.

Prudent Victor Tokpanou, élu de la 6e CE

Prudent Victor Topanou est né le 21 juillet 1963 à Cotonou. Il est un universitaire, ancien Secrétaire général du Gouvernement et ancien Garde des Sceaux, ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme du Bénin (2009-2011) sous le régime Yayi. En 2016, il a été candidat malheureux à l’élection présidentielle, puis désigné membre de la commission chargée des réformes politiques et institutionnelles, mise en place par le président Patrice Talon. Victor Prudent Topanou a été ensuite nommé en 2019 par le chef d’État Patrice Talon en qualité de Rapporteur général du dialogue qui s’est tenu entre les partis politiques légalement reconnus. L’enseignant du supérieur est élu député de la 9e législature dans la 6e circonscription électorale.

Brice Sèna Fagbémi, élu de la 6e CE

Commerçant et élu communal à Abomey-Calavi, Brice Fagbémi siège désormais en tant que député élu pour le compte de la 9è législature. Né le 9 octobre 1983 à Cotonou, il représente l’un des jeunes du parti Union Progressiste le Renouveau (UP, LE RENOUVEAU) à Abomey-Calavi. Brice Dénis Fagbémi a été 2e titulaire dans la 6e circonscription électorale.

Wiwagnon Jean Mejor Zannou, élu de la 6e CE

Wiwagnon Jean Mejor Zannou, opérateur économique est né le 1er janvier 1980 à Sô-Ava dans le département de l’Atlantique au Bénin. Maire de cette commune depuis 2020, il a été désigné 3e titulaire dans la 6e circonscription électorale en tant que candidat du parti de la mouvance présidentielle Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau). Pour la première fois, il fera son entrée au parlement pour continuer ses œuvres de développement.

Tohouégnon Nestor Noutaï, élu de la 6e CE

Contrôleur de gestion, Noutaï Tohouégnon Nestor est natif de Zè dans le département de l’Atlantique. Il est né le 8 juin 1972 au sein de cette commune. Élu en 2019 dans la 6è circonscription électorale, il est réélu le 8 janvier dernier à l’issue des élections législatives sur la liste du parti de la mouvance présidentielle Union Progressiste le Renouveau (UP, LE RENOUVEAU). Noutaï Tohouégnon Nestor était 4e titulaire sur la liste du parti. Il vit à Zè.

Edmonde Tagnonnanon Fonton, élue de la 6e CE

Conseillère Communale depuis 2020 dans l’arrondissement de Glo-djigbé, commune d’Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique, Fonton Edmonde Tagnonnanon est née le 21 Novembre 1979 dans l’arrondissement de Zinvié. Géographe environnementaliste de profession, elle est élue députée au titre du siège réservé aux femmes dans le 6è circonscription électorale. Pour la première fois dans son parcours, l’élue de l’Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau) va siéger en qualité de parlementaire. La nouvelle élue habite à Akassato dans la
commune d’Abomey-Calavi.

Robert Gbian, élu de la 7e CE

Le Général de brigade de l’armée béninoise Robert Gbian est né à Ina, dans la commune de Bembéréké (département du Borgou) le 1er janvier 1952. Marié et père de cinq enfants, il a fait ses études successivement à Bembéréké, puis au lycée Mathieu Bouké de Parakou et au lycée Béhanzin de Porto-Novo. Après avoir obtenu le baccalauréat D, Robert Gbian intègre l’université nationale du Bénin et obtient le diplôme universitaire d’économie générale (DUEG) en 1976, puis est incorporé dans les Forces armées béninoises le 15 février 1977, démarrant ainsi sa carrière militaire. Il poursuit ses études en France et obtient le brevet technique d’études administratives militaires supérieures à l’école d’enseignement militaire supérieur de deuxième degré en 1989. Le 1er octobre 1979, Robert Gbian obtient le grade de sous-lieutenant puis est nommé intendant général de brigade. Le 3 mai 2006, il devient directeur du Cabinet militaire du président de la République, Boni Yayi. Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016, il est élu député et deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale, 7e législature en 2015, puis premier vice-président à la 8e législature. En 2023, il est élu au parlement 9e législature pour le compte de la 7e CE.

Orou Sé Guéné Yacoubou, élu de la 7e CE

Orou Se Guéné Yacoubou, ingénieur des Eaux et Forêts est né le 30 Août 1986 à Dunkassa dans la commune de Kalalé département du Borgou. Fils de l’ancien maire de la Commune de Kalalé et ancien député, Orou Sé Guéné, il a été élu lors des élections législatives de 2019 en remplacement de son père. Il a été réélu au sein du parlement béninois, après avoir été positionné 1er titulaire dans la 7e CE au sein du parti de la mouvance présidentielle dirigée par Joseph Djogbénou.

Lafia Boubakari Oumarou, élu de la 7e CE

Enseignant de profession, né et vivant dans la commune de Nikki dans le département du Borgou, Lafia Boubakari Oumarou a vu le jour le 1er janvier 1971. Positionné deuxième titulaire sur la liste de l’UP le Renouveau de la 7e CE, Oumarou Lafia Boubakari est ancien maire de la commune de Nikki et ancien président de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adécob). Pour la première fois, il fait son entrée au sein du parlement béninois pour le compte de la 9e législature.

Gniré Fatouma Tony Guimba, élue de la 7e CE

Née le 24 Février 1973 à Nikki, Gniré Fatouma Tony Guimba est commerçante. Positionnée au poste réservé aux femmes dans la 7e circonscription électorale, elle a été élue le 8 janvier 2023 pour le compte du parti Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau). L’élue de Nikki fait pour la première fois son entrée au palais des gouverneurs.

Sourokou Sabi Abel, élu de la 8e CE

1er titulaire dans la 8è circonscription électorale composée des communes de N’Dali, Parakou, Tchaourou et Pèrèrè, Sourokou Sabi Abel est élu député pour le compte de la 9e législature. Agronome de profession, il est né à Sirarou dans la commune de N’dali, dans le département du Borgou le 12 février 1977. Sourokou Sabi Abel est économiste de formation et dispose d’une dizaine d’années d’expérience dans le développement communautaire. Par le passé, il était dans le secteur de la santé communautaire avant de faire ses pas dans le secteur agricole. Depuis 2020, il est le 1er adjoint au maire de N’dali et 2e vice-président dans le bureau exécutif du club de football Damissa FC
de N’dali.

Eustache Akpovi, élu de la 9e CE

Eustache Akpovi né le 20 septembre 1967, est un juriste béninois. Il a été élu député pour la première fois sous la 4e législature et a occupé le poste de deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale. Il est revenu pour la 8e législature et a siégé à la Haute Cour de Justice en 2020. Il a été réélu à l’issue des législatives du 8 janvier 2023 pour le compte du Bloc Républicain et est installé au parlement pour la 9e législature.

Dègla Assouan Comlan Benoît, élu de la 10e CE

Dègla Assouan Comlan Benoît, élu de la 10e Circonscription électorale pour le compte du parti Bloc Républicain, est né le 25 février 1958. Expert en Droit maritime, il a été ministre de l’Intérieur sous Yayi (2011-2013). Il a siégé aux 5e, 7e (sous les couleurs des FCBE) et 8e (Bloc républicain) législatures de l’Assemblée Nationale, avant d’être réélu pour la 9e législature.

Gisèle Sèwadé, élue de la 11e CE

Gisèle Sèwadé est née le 1er janvier 1968 à Ablomey dans la commune de Djakotomey. Après un Brevet d’études du premier cycle en 1987, Gisèle Sèwadé sort en 1990 du système scolaire formel en classe de Terminale pour embrasser une autre passion : celle des affaires. Gérante de l’établissement Segif-Services, Gisèle Sèwadé succombe à son amour pour le monde agraire en 2018. C’est ainsi qu’elle a suivi une formation dans le domaine agro-pastoral, au projet Songhaï de Porto-Novo. Parallèlement à sa carrière professionnelle, Gisèle Sèwadé reste constante dans le milieu associatif. Présidente de l’association des femmes leaders de Djakotomey ; trésorière générale du Collectif des femmes Amazones du Couffo (CoFaC); point focal de la Fondation Claudine Talon dans la commune de Djakotomey, etc. Dans ces charges, Gisèle Sèwadé est Multilingue. Elle parle le français, l’anglais, l’Adja, le Mina et le Fon. Elle s’émancipe dans des projets de voyages, de formations, de promotion de la santé communautaire, de la santé humanitaire, de la paix sociale et des droits humains. À 53 ans, Gisèle Sèwadé est aussi une militante politique engagée dans le parti de la mouvance présidentielle Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau). Elle a été positionnée au niveau du siège exclusivement réservé aux femmes dans la 11e Circonscription électorale. Gisèle Sèwadé a été élue et siège désormais à l’Assemblée Nationale pour le compte de la 9è législature.

Adomahou Jérémie, élu de la 12e CE

Ingénieur de l’équipement rural de profession, Adomahou Jérémie est né dans la commune de Klouékanmey le 1er août 1970 dans le département du Couffo. De 1996 à 1999, il a obtenu le diplôme d’Ingénieur de L’équipement Rural à l’Ecole Inter-Etats d’Ingénieur d’équipement Rural à Ouagadougou au Burkina Faso. Avant cela, de 1992 à 1995, le député de la 12e circonscription électorale a obtenu une licence en Physique à l’Université Nationale du Bénin (UNB) aujourd’hui Université d’Abomey-Calavi. Par ailleurs, de 1990-1992 Jérémie Adomahou a préparé et obtenu son diplôme Universitaire D’études Supérieures (DUES 2) en Physique Chimie (FAST UNB). Il a décroché le Baccalauréat série C, Lycée Houffon d’Abomey entre 1989 et 1990 en République du Bénin.

Jérémie Adomahou a intégré la politique au Bénin depuis plusieurs années. De 2015 à 2019, il a été élu pour la première fois député de la 7e législature et fut membre de la commission du plan, de l’équipement et de la production (commission C3) au Bénin. De même, il a été membre du conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lepi) en 2015, puis président de cet organe en 2019. Par ailleurs, le parlementaire a été coordonnateur des départements du Mono et du Couffo au niveau national et de l’Europe pour les Béninois de l’extérieur, membre du conseil de supervision du Recensement Administratif à Vocation d’Identification des Personnes (Ravip), coordonnateur des départements du Mono et du Couffo, membre de l’assemblée parlementaire de la francophonie (APF). Dans son combat politique, celui qui a été 1er titulaire du parti UP, le Renouveau dans la 12e CE lors des législatives de 2023, a été élu Président du réseau des parlementaires béninois pour l’évaluation des politiques publiques, vice-Président du Réseau des Parlementaires Béninois pour l’eau et l’assainissement, rapporteur du Réseau climat, environnement et énergie renouvelable. Il faut dire qu’en 2019, il a été réélu député de la 8e législature et membre de la commission du plan, de l’équipement et de la production (commission C3).

Jérémie Adomahou, sur le plan professionnel, est depuis 2004 jusqu’à ce jour, membre de A-J ingénieurs Conseils A-JIC. Au sein de ce cabinet, Il a pris part à une vingtaine de projets mise en œuvre au Bénin, en République Démocratique du Congo (RDC) et dans plusieurs autres pays. Le député Adomahou est membre de L’association Régionale pour L’irrigation et le Drainage (ARID) créée en 1996 et basée à Ouagadougou (Burkina Faso). De même, il est membre de l’Ordre National des Ingénieurs Civils du Bénin créé en 2002 et membre fondateur et Responsable à l’organisation du Comité Béninois D’irrigation et de Drainage (Cobid) créé en 2006. Élu député en 2019 sur la liste du parti de la mouvance présidentielle Union Progressiste, dans le cadre des élections législatives du 8 janvier dernier, il va siéger une nouvelle fois au sein du parlement béninois.

N’bouké Santos T. Borgia, élu de la 12e CE

Administrateur des projets, N’bouké Santos T. Borgia est né le 25 septembre 1984 dans la commune de Lalo, département du Couffo. Il a étudié à l’ex-Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’Université d’Abomey-Calavi. Dans son parcours, Il a étudié au lycée Mathieu Bouké de Parakou, dans un collège d’Athiémé, et au Collège d’Enseignement Général 1 d’Aplahoué. Le conseiller technique aux loisirs du ministre des Sports Oswald Homéky depuis le 18 septembre 2016 a aussi étudié à l’Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (Injeps). Il a par ailleurs Secrétaire général de la Mairie de Dogbo. Candidat du parti Union Progressiste le Renouveau (UP, le Renouveau) il a été élu en qualité de 2e titulaire dans la 12e circonscription électorale.

Eugénie Chantal Ahyi Dedevi, élue de la 16e CE

Eugénie Chantal Ahyi Dedevi est née le 13 juillet 1969. Elle a fait ses études primaires à Abomey et à Djougou et ses études secondaires à Cotonou au lycée Notre-Dame des Apôtres, où elle obtient un bac A1. L’ancienne directrice de Canal3 Bénin a été hôtesse de l’air à Air Afrique en Côte d’Ivoire. Titulaire d’une licence en Psychologie à l’université Félix-HouphouëtBoigny, Chantal Ahyi a été vice-présidente du Cos-Lépi en 2019. Elue pour la première fois à l’Assemblée Nationale en 2019 sur la liste du Bloc républicain, elle est réélue pour le compte de la
9e législature.

Rosine Dagniho, élue de la 18e CE

Rosine Dagniho est une femme politique du Bénin née le 1er janvier 1963 à Lokossa. Elle est élue à l’Assemblée nationale lors des élections législatives de 2019 pour le compte de la 18e circonscription électorale sous la bannière du Bloc Républicain. Secrétaire générale chargée des relations extérieures de ce parti, elle est réélue à la 9e législature et installée ce 12 février 2023

Sofiatou Schanou, élue de la 19e CE

Sofiatou Schanou est une femme politique béninoise, opératrice économique, née le 18 décembre 1966. Lors des élections législatives béninoises d’avril 2019, elle est élue députée de la 19e circonscription électorale sur la liste du parti politique béninois BR (Bloc Républicain), parti de la mouvance présidentielle. Elle a été député des 5e, 6e, 7e, 8e législatures. A cette dernière législature, elle a occupé le poste de Deuxième secrétaire parlementaire. Elle retourne au parlement pour la 9e législature.

Koussonda Adjibadé, élu de la 22e CE

Koussonda Adjibadé est un homme politique béninois né le 1er janvier 1963. Il est ingénieur électricien de formation. Il a été député de la 7e législature pour le compte de la 22e CE. Il est membre du parlement pour la 4e fois puisqu’il siège désormais au sein de la 9e législature.

Mounifa Karim Tidjani, élu de la 13e CE

Mounifa Karim Tidjani est élue députée dans la 13e circonscription électorale (Djougou) sur la liste du parti Bloc Républicain (BR), au poste exclusivement réservé aux femmes. Née le 1er janvier 1991 à Djougou d’où elle est originaire, celle qui était jusqu’à son élection le 8 janvier dernier Point Focal Communication (PFCOm) au Ministère du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, est titulaire d’un Master Professionnel en Economie et Management, Option ‘’Management des Ressources Humaines’’, et d’une Maitrise en Anglais, à la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Communication de l’Université d’Abomey- Calavi. Mariée et mère d’enfant, l’He Mounifa Karim Tidjani. Avec ses nombreuses expériences acquises, l’élue de la 13e circonscription électorale se révèle dès lors comme une représentante valable de la gent féminine au parlement. À ce sujet, il est à préciser que l’He Karim Tidjani est par ailleurs une consultation sur les questions en lien avec les droits des femmes et au genre. En termes de connaissances linguistiques, la désormais ex-point focal communication du Ministère du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, a en dehors du français, une maitrise parfaite de l’Anglais, du Dendi, de l’Espagnol et du Fon. Comme pour dire que l’He Karim Mounifa a les atouts nécessaires pour être à la hauteur des débats qui se mèneront à l’Assemblée Nationale.

Honoré Marius Guigui, élu de la 12e CE

Honoré Marius Guigui est originaire du Couffo. Né le 18 janvier 1978 dans la commune d’Aplahoué, le nouvel élu est administrateur de Profession. Il était jusque-là, chargé de Mission du préfet Christophe Mègbédji du Couffo. Pour une première fois, il fait son entrée au Palais des gouverneurs sur la liste UP, le Renouveau, 12e circonscription électorale où il a été installé député de la 9e législature ce dimanche à Porto-Novo.

Natacha Kpochan, élue de la 12e CE

Natacha Kpochan est Gestionnaire de projets de profession. Née le 22 octobre 1979 à Cotonou, elle est originaire de Toviklin et fut Directrice de Cabinet (Dc) du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (Masm). Militante active du parti au baobab dans la 12e CE, femme leader, elle mène également des actions sociales. Natacha Kpochian est élue députée pour la première fois pour le compte de l’Union Progressiste le Renouveau.

Kogblevi Delonix Djimeco, élu de la 1ère CE

Kogblevi Delonix Djimeco est né le 17 décembre 1975 à Cotonou. L’homme fait son entrée pour la première fois en 2019 avec la 8e législature sur la liste UP. Il était 2e Secrétaire Parlementaire au cours de la 8e législature. Entrepreneur agricole, Kogblevi Delonix a été chef du 4e arrondissement de Cotonou avant d’être élu député. Suite aux législatives du 8 janvier 2023, il revient au parlement pour siéger dans la 9e législature.

Koumagbeafide Dodji Kocou Reginal, élu de la 17e CE

Koumagbeafide Dodji Kocou Reginal est Administrateur des Banques et Institutions Financières. Il est né le 11 mai 1977 à Parakou et est élu député dans la 17e circonscription électorale Athiémé sur la liste de l’UP le Renouveau.

Dadégnon Alice Melevi, élue de la 17e CE

Dadégnon Alice Melevi est née le 9 janvier 1982 dans la commune d’Athiémé, département du Mono. Sociologue de formation, elle est élue député dans la 17e circonscription électorale et siège pour la toute première fois en tant que députée, membre de l’Union Progressiste le Renouveau.

Sossou Dakpe, élu de la 18e CE

Sossou Dakpe est Operateur économique et homme politique béninois. Ancien député à l’Assemblée nationale, il est né le 1er janvier 1954 à Ouedeme un arrondissement de la commune de Lokossa. Ancien Maire de la ville de Lokossa, député par deux fois déjà, avec régulièrement des postes au bureau de la deuxième institution de la République dont il fut deuxième vice-président de la 8e législature. Il est élu à la 9e législature pour le compte de l’Union Progressiste le Renouveau.

Mahougnon Kakpo, élu de la 18e CE

Mahougnon Kakpo, né en 1965 à Bopa, est un écrivain, universitaire et homme politique béninois. De 2017 à 2021, il est ministre des Enseignements secondaires, Technique et de la Formation professionnelle. Après des études secondaires à Comè, il poursuit des études supérieures de lettres à l’université nationale du Bénin, puis en France où il soutient une thèse de doctorat en littérature française, Entre mythes et modernités : aspects de la poésie négro-africaine d’expression française, à l’université Bordeaux III en 1996. À partir de 1998, il enseigne à l’université d’Abomey-Calavi. En 2014, il est nommé professeur titulaire des universités du CAMES. En parallèle, il dirige plusieurs laboratoires de recherche et exerce plusieurs fonctions politico-administratives au sein des ministères de l’Enseignement supérieur et de l’Enseignement secondaire. Poète, romancier, conteur, dramaturge et essayiste, il est également le fondateur de l’association littéraire Le Scribe Noir et des éditions des Diasporas à Cotonou. Il a occupé les fonctions de Directeur des Examens et Concours. Le 30 octobre 2017, il prend ses fonctions de ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle. Lors des élections législatives de 2019, il est l’un des six ministres du gouvernement du président Patrice Talon à être élu député. En janvier 2023, il est élu sur la liste de l’Union progressiste le Renouveau dans la 18e CE.

Adjoua Gladys Eudoxie Tossou, élue de la 18e CE

Tossou Adjoua Gladys Eudoxie est ingénieure agronome de formation. Née le 13 octobre 1980 à Porto-Novo. Adjoua Eudoxie Gladys Tossou épouse Lokossou est Directrice générale de l’ATDA Pôle 6. Elle est élue députée de la 9e législature sur la liste UP le Renouveau dans la 18e circonscription électorale.

Apithy Jean-Claude Clovis, élu de la 19e CE

Apithy Jean-Claude Clovis est né le 7 février 1951 à Porto-Novo. Economiste de formation. Il a été ambassadeur du Bénin en Chine et a été élu député sur la liste UP le Renouveau dans la 19e circonscription électorale.

Charlemagne Honfo, élu de la 19e CE

Charlemagne Honfo né le 28 mars 1972 à Agblangandan dans la commune de Sèmè-Podji, département de l’Ouémé. Imprimeur de formation, il fut maire de la ville de Sèmè-Podji. Député de 2011 à 2015, il est élu à la 9e législature dans la 19e circonscription électorale pour le compte de l’Union progressiste le Renouveau.

Cecile Segbegnon Ahoumenou, élue de la 19e CE

Cecile Segbegnon Ahoumenou est née le 19 novembre 1961 à Adjarra dans le département de l’Ouémé. Elle est ingénieure des techniques et des médias. La nouvelle élue a été vice-présidente de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication. Elue député sur la liste UP le Renouveau dans la 19e circonscription électorale, elle siège pour une première fois au Palais des gouverneurs.

Hounsa Justin Agbodjèté, élu de la 20e CE

Hounsa Justin Agbodjèté est né le 15 décembre 1954 à Gbéko dans la commune de Dangbo, le département de l’Ouémé. L’homme est opérateur économique et fait de l’import-export. Il est élu député dans la 20e circonscription électorale sur la liste UP le Renouveau.

Sedogbo Augustin Ahouanvoebla, élu de la 20e CE

Sedogbo Augustin Ahouanvoebla est né le 1er janvier 1966 à Avrankou. L’homme est ingénieur industriel et a occupé les fonctions de Président du Cos-Lépi en 2015. Député de la 8e législature, il est réélu sur la liste UP le Renouveau dans la 20e circonscription électorale.

Godonou David Houinsa, élu de la 20e CE

Godonou David Houinsa est enseignant-chercheur à la retraite. L’homme est né le 12 juillet 1955 à Adjohoun dans le département de l’ouémé. Il fut le porte- parole du parti PRD et est élu député dans la 20e circonscription électorale sur la liste de l’UP le Renouveau.

Mahoutin Denise Degbedji, élue de la 20e CE

Mahoutin Denise Degbedji est administrateur de commerce. Née le 13 juin 1971 à Porto-Novo, elle est élue députée dans la 20e circonscription électorale au titre de l’Union Progressiste le Renouveau.

Gbehounou Louis Vlavonou, élu de la 21e CE

Gbehounou Louis Vlavonou, est né le 1er janvier 1953 à Sakété. Elu cinq (5) fois député avant son sacre au perchoir du Bénin en 2019, Louis Gbèhounou Vlavonou est un inspecteur des douanes à la retraire (Colonel) et enseignant à l’Ecole Nationale des Douanes du Bénin. Il s’essaie à la littérature depuis plus d’une vingtaine d’années. En 1993, il lance à Neuilly-Sur-Seine son tout premier ouvrage intitulé « La douane face au développement du commerce informel au Bénin ». En 2005, alors qu’il fut mis à la disposition de l’Ecole Nationale des Douanes du Bénin après l’obtention du diplôme de formation des formateurs de La Rochelle (France), l’inspecteur des Brigades des douanes écrit « Le contentieux douanier à l’usage des préposés des Douanes ». La même année, il publie « Le contentieux douanier à l’usage des agents de constatation des Douanes » puis le « Guide Fiscal des Douaniers ». Un an plus tard, soit 2006, Louis Gbèhounou Vlavonou publiera « Le contentieux douanier à l’usage des agents de la catégorie A (Contrôleurs et Inspecteurs des Douanes) » avant d’être admis à la retraite. Après 14 années d’intenses activités politiques couronnées par son élection au poste de Président de l’Assemblée nationale, le retraité des Douanes renoue avec ses essais littéraires et sort le 25 août 2020 le Tome 1 (L’Eglise, la politique et moi) de ses récits autobiographiques intitulés LA PROVIDENCE DIVINE NE M’A JAMAIS FAIT DEFAUT. Comme pour donner la preuve de ce que ses plus hautes fonctions au sommet de l’Etat n’ont pas pris le pas sur son amour pour l’écriture, Louis Gbèhounou Vlavonou lance le lundi 21 septembre 2020 sa huitième sortie littéraire : « Le contentieux des infractions douanières en République du Benin ». Il a été réélu ce 12 février 2023, Président de l’Assemblée Nationale.

Abdou Razack Olalandou Abiosse, élu de la 21e CE

Abdou Razack Olalandou Abiosse est né le 23 juillet 1982 à Pobè dans le département du Plateau. Enseignant, il réside dans le village d’Ogoukpate. Député de la 8e législature, il est élu une nouvelle fois sur la liste UP le Renouveau dans la 21e circonscription électorale.

Olga Adedogni Olouremi Akitobi, élue de la 21e CE

Olga Adedogni Olouremi Akitobi est née le 24 mars 1973 à Sakété dans le département du Plateau et est une commerçante de renommée dans sa zone, elle réside à Degoun. Chargée de mission du Président de l’Assemblée nationale depuis 2019, cumulativement à ses fonctions de Première adjointe au maire de Sakété, elle est élue sur la liste UP le Renouveau de la 21e circonscription électorale.

Yenankponhami Edouard Béhanzin, élu de la 23e CE

Yenankponhami Edouard Béhanzin est né le 13 octobre 1961 à Abomey. Il est inspecteur des douanes à la retraite. L’homme est élu député dans la 23e circonscription électorale sur la liste de l’UP le Renouveau et a fait son entrée au palais des gouverneurs ce 12 février 2023.

Léopold Lokossou, élu de la 23e CE

Léopold Lokossou est un exploitant agricole. Il est né le 28 novembre 1964 à Allah (Za-Kpota) dans le département du Zou et est élu dans la 23e circonscription électorale pour le compte de l’Union Progressiste le Renouveau et a été installé le dimanche 12 février 2023.

Eugénie Akouavi Kouana, élue de la 23e CE

Banniere carrée
Eugénie Akouavi Kouana est née le 20 décembre 1961 à Porto-Novo. Elle pratique l’élevage. Titulaire sur la liste UP le Renouveau, elle est élue 23e dans la circonscription électorale.

Natondé Ake, élu de la 24e CE

Natondé Ake, né le 2 février 1970 à Naogon, commune de Covè dans le département du Zou. Député depuis trois législatures, l’honorable Aké est le président de la Commission de l’Education et des Affaires sociales à l’Assemblée nationale de la 8e législature. Il a été ministre de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Professionnelle et ancien ministre des Travaux publics et des Transports sous le régime Yayi. Il est le promoteur de la Haute Ecole de Commerce et de Management (HECM) et de la Radio Tonignon de Covè.

Lazare Maurice Sèhouèto, élu de la 24e CE

Lazare Maurice Sèhouèto, né le 18 avril 1963 à Zogbodomey, est un homme politique béninois. Il a été successivement ministre du Commerce et ministre de l’Agriculture sous le régime Kérékou, puis député en 2007-2011 et 2011-2015. En 2016, il est candidat malheureux à l’élection présidentielle. De 2016 à 2017, il est ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat du Bénin. Lazare Maurice Sèhouéto est père de plusieurs enfants. Il fit ses études au Bénin puis en Allemagne où il décroche un doctorat d’État en sociologie d’avril 1990 à mars 1996. Professeur certifié de philosophie puis professeur de sociologie à l’Université nationale du Bénin à partir de 1997.

Conseiller politique du Président de la République depuis son départ du gouvernement en 2017, il est candidat sur la liste de l’Union Progressiste le Renouveau et a été élu dans la 24e CE pour le compte de la 9e législature de l’Assemblée Nationale.

Agoi Rogatienne Aikoele, élue de la 24e CE

Agoi Rogatienne Aikoele, née le 1er juillet 1981 à Tohoues de la commune de Sèmè-Podji dans le département de l’Ouémé. Elle est nutritionniste de formation et est élue titulaire du siège réservé aux femmes sur la liste UP le Renouveau dans la 24e circonscription électorale.

Boké Soumaïla Sounon, élu de la 2e CE


Boké Soumaïla Sounon est né le 24 avril 1978 à Gomparou. Il est élu 1er titulaire dans la 2e circonscription électorale pour le compte du parti Les Démocrates.

Bio Sika Abdel Kamel Ouassagari, élu de la 4e CE

Bio Sika Abdel Kamel Ouassagari est un sociologue de formation. Il est Né le 27 août 1978 à Kérou. 1er titulaire dans la 4e circonscription électorale, il est élu député de la 9e législature de l’Assemblée Nationale du Bénin pour le compte du parti Les Démocrates (LD).

Karim Alassane Sabi, élu de la 4e CE

Karim Alassane Sabi est un sociologue spécialiste en Gestion des projets. Né le 1er janvier 1973 à Sinakpaworou, il a été élu 2e titulaire du parti LD dans la 4e CE

Zenabou Kora, élue de la 4e CE

Zenabou Kora, commerçante, est née le 1er janvier 1975 à Pehunco. Lors des législatives du 8 janvier 2023, elle a été élue dans la 4e CE, au titre du siège réservée aux femmes. Elle est membre du parti d’opposition Les Démocrates.

Éric Louis Camille Houndété, élu de la 5e CE

Éric Louis Camille Houndété naît le 7 septembre 1963 à Cotonou au Bénin. Il fréquente l’école polytechnique d’Abomey-Calavi où il suit une formation en électronique. Il s’inscrit ensuite à l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature de l’Université d’Abomey-Calavi, option Management des services publics. Il obtient également une licence en Droit des affaires et carrières judiciaires en 1993 dans la même université. Acteur majeur de l’animation de la vie politique au Bénin, devenu président du parti d’opposition Les Démocrates, Eric Houndété fut 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, 7e législature. Il a été élu dans la 5e circonscription électorale pour le compte de son parti. Pour rappel, en 1988, Éric Houndété et certains de ses camarades politiques ont porté sur les fonts baptismaux le Mouvement pour une alternative du peuple (Map). Sept ans après, le Map et d’autres forces politiques de gauche se regroupent pour créer l’Alliance pour la démocratie en Afrique (Adema). En 2003, il contribue à la création de l’Alliance Force clé qui le fait élire député à l’Assemblée Nationale. Depuis, il a été membre de toutes les législatures suivantes avant d’être élu premier vice-président de la septième (2015-2019). Avant le parlement, Houndété a eu une brève expérience gouvernementale. De 2002 à 2003, il a été conseiller technique à la promotion des initiatives privées au ministère du Plan. En 2013, Houndété devient président du groupe parlementaire de l’Union fait la nation (UN). A quelques semaines de l’élection présidentielle de 2021, il est porté à la tête du parti d’opposition Les Démocrates, le parti qui lui a permis d’être élu député de nouveau lors des élections législatives du 8 janvier 2033. Éric Houndété est marié et père de plusieurs enfants

Hélène Olossoumai, élue de la 6e CE

Hélène Olossoumai est une commerçante née le 21 avril 1969 à Bassila dans le département de la Donga. A l’occasion des législatives du 8 janvier 2023, elle a été positionnée comme 1ère titulaire du parti Les Démocrates dans la 6e circonscription électorale. La neuvième législature sera sa première expérience parlementaire.

Midofi Antonin Hounga, élu de la 6e CE

Midofi Antonin Hounga est un électricien né le 28 juillet 1981 à Sô-Ava dans le département de l’Atlantique. Elu sur la liste du parti Les Démocrates dans la 6e CE, il fera également sa première expérience au parlement

Boko Souley Malam Moucoure, élu de la 7e CE

Boko Souley Malam Moucoure est un technicien agricole né le 16 mars 1976 à Sirarou. Il est élu pour le compte du parti LD dans la 7e CE.

Raouf Sariki, élu de la 8e CE

Raouf Sariki est un fonctionnaire d’Etat. Il est né le 16 octobre 73 à Zongo-Zénon. Il est élu député dans la 8e CE et est membre du parti Les Démocrates.

Habibou Woroucoubou, élu de la 8e CE

Habibou Woroucoubou est un enseignantchercheur né le 1er novembre 1971 à Tchaourou. Candidat 2e titulaire du parti Les Démocrates dans la 8e CE, il est élu député et siégera pour la première fois au parlement

Arouna Issiaka, élu de la 8e CE

Arouna Issiaka est un agent de la Fececam-Bénin. Né le 1er août 1972 au Niger, il est sur la liste LD dans la 8e CE.

Viviane Orou Tama, élue de la 8e CE

Viviane Orou Tama est une enseignante à la retraite. Elle est née le 16/09/1963 à Banikoara et a été élue dans la 8e CE pour le compte du parti Les Démocrates. Elle a été candidate malheureuse à la présidence de l’Assemblée Nationale, 9e législature, installée ce 12 février 2023.

Fadegnon Léon Degny, élu de la 9e CE

Fadegnon Léon Degny est un géographe de formation né le 1er janvier 1963 à Bantè. Candidat 1er titulaire du parti LD dans la 9e CE, il a été élu député pour la 9e législature. Il n’est pas à sa première expérience au parlement, ayant déjà siégé entre 2015 et 2019.

Élise Aihe, élue de la 9e CE

Élise Aihe est une ménagère née le 1er janvier 1969 à Kpingni et a pris le siège réservé aux femmes dans la 9e CE pour le compte du parti Les Démocrates.

Kolawolé Djima Ogbon, élu de la 10e CE

Kolawolé Djima Ogbon est métreur de profession né le 17 mai 1974 à Boni. 1er titulaire du parti LD dans la 10e circonscription électorale, il est élu à la 9e législature de l’Assemblée Nationale.

Ogoussi Edwige Tossah, élue de la 10e CE


Enseignante de profession, Ogoussi Edwige Tossah est née le 20 octobre 1978 à Djougou. Elle a été élu au titre du siège réservé aux femmes dans la 10e circonscription électorale pour le compte du parti LD lors des législatives du 8 janvier dernier au Bénin.

Tairou Imorou, élu de la 13e CE

Tairou Imorou est un agent de l’Etat à la retraite né le 1er janvier 1960 à Djougou. Candidat 1er titulaire du parti LD dans la 13e circonscription électorale, il est élu député de la 9e législature de l’Assemblée National et siégera pour la première fois.

Nourénou Atchadé, élu de la 14e CE

Nourénou Atchadé est un commerçant né le 1er janvier 1969 à Manigri. Il a été député des 6e et 7e législatures. Actuellement premier vice-président du parti “Les Démocrates”, il retourne au parlement pour la 3e fois après les législatives du 8 janvier 2023. Il a été désigné Président du Groupe parlementaire ‘’Les Démocrates’’ constitué à l’occasion de l’installation des députés ce 12 février 2023.

Léansou Do Rego, élu de la 15e CE

Léansou Do Rego est un comptable de formation. Il est né le 28 décembre 1979 à Sèmè-Podji. Candidat 1er titulaire du parti LD dans la 15e, il est élu député de la 9e législature.

Gafari Adéchokan, élu de la 15e CE

Gafari Adéchokan est un ingénieur agronome né le 20 mars 1962 à Porto-Novo. Elu 2e titulaire du parti LD dans la 15e circonscription électorale, il fera sa première expérience à l’Assemblée Nationale.

Dénise Mahougnon Hounmènou, élue de la 15e CE

Dénise Mahougnon Hounmènou est une revendeuse née le 9 octobre 1973 à Ahouansori Agué dans le 6e arrondissement de Cotonou. Lors des élections législatives du 8 janvier 2023, cette dernière a été élue dans la 15e circonscription électorale et a pris le siège réservé aux femmes pour le compte du parti LD.

Joël Timothée Sènou Godonou, élu de la 16e CE

Joël Timothée Sènou Godonou est un Biophysicien de formation né le 24 janvier 1962 à Porto-Novo dans le département de l’Ouémé. Titulaire sur la liste LD dans la 16e circonscription électorale, il a été élu député lors des législatives dernières.

Constant Nahum, élu de la 16e CE

Constant Nahum est un enseignant à la retraite. Il est né le 5 septembre 1961 à Hounli. 2e titulaire du parti LD dans la 16e CE, il a été élu député pour le compte du parti Les Démocrates. Il a été candidat malheureux au poste de Premier vice- président de l’Assemblée Nationale.

Chantal Adjovi, élue de la 16e CE

Chantal Adjovi est une ménagère née le 1er janvier 1966 à Ouidah. Elle est élue du parti Les Démocrates dans la 16e circonscription électorale.

Comlan Léon Ahossi, élu de la 17e CE

Comlan Léon Ahossi est un colonel des Douanes à la retraite. Né le 19 avril 1952 dans l’arrondissement de Sè, commune de Houéyogbé. Il a été député sous les 5e, 6e, 7e législatures. Il revient pour la 9e législature après avoir manqué la 8e dirigée par Louis Vlavonou qui a été reconduit à son poste ce dimanche. Léon Ahossi a été élu deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale, 9e législature ce 12 février 2023.

Michel François Oloutoyé Sodjinou, élu de la 19e CE


Michel François Oloutoyé Sodjinou est un chef d’entreprise né le 6 juillet 1961 à Cotonou. 1er titulaire sur la liste du parti Les Démocrates dans la 19e CE, il est élu député et fera sa première expérience au Parlement.

Abdou Akim Radji, élu de la 19e CE

Abdou Akim Radji est un marchand né le 5 mars 1963 à Porto-Novo dans le département de l’Ouémé. 2e titulaire du parti LD dans la 19e CE, il est élu député et siégera au sein de la 9e législature.

Nounangnon Célestin Hounsou, élu de la 20e CE

Nounangnon Célestin Hounsou est un juriste de formation né le 1er janvier 1962 à Avrankou. Elu du parti LD dans la 20e lors des législatives du 8 janvier 2023, il en était le premier titulaire.

Séibou Assan, élu de la 14e CE


Séibou Assan, est né vers 1967 à Copargo dans l’actuel département de la Donga. Membre fondateur de l’Association des élèves de Copargo devenue plus tard Association des élèves et étudiants de Copargo alors qu’il est au cycle primaire, Assan Séibou est, en 1991, le père fondateur du Front des élèves et diplômés sans emplois pour le développement du nord (FREDEN) à la tête duquel il fait deux mandats.

Il a été Directeur Général du projet Bénin Taxi. De 1999 à 2003, il siège au parlement sous la bannière du MADEP et est réélu en 2003. En 2019, il est élu député de la 8e législature avant d’être réélu en 2023 pour le compte du parti Bloc Républicain.

Charles Toko, élu de la 8e CE

Ancien maire de la commune à statut particulier de Parakou au nord du Bénin, Charles Toko est né le 5 novembre 1966. Il est journaliste et promoteur du groupe de presse Le Matinal (Quotidien Le Matinal, Océan Fm, Urban Fm) qu’il a fondé en 1998. Il est aussi un acteur politique. Il est le suppléant du ministre Seïdou Adambi pour les législatives du 8 janvier 2023 et va au parlement suite à la démission de ce dernier.

Janvier Yahouédéou, élu de la 24e CE

Janvier Yahouédéou né le 1er janvier 1962 à Ouinfa, dans le département du Mono, est un homme d’affaires, homme politique béninois et député à l’Assemblée nationale du Bénin. Plusieurs fois député et candidat malheureux à la présidentielle de 2006, il est le promoteur de la Radio Planète. Suppléant du ministre Hervé Hêhomey sur la liste du BR, il devient député suite à la démission de ce dernier. Pour rappel, il est auteur de plusieurs livres politiques, critiques sur la gestion du pays : Les Vraies Couleurs du Caméléon en 2002 et Crépuscule d’un dictateur en 2003. Le 17 mai 2018, il est élu président du Cos-Lépi pour un mandat de 6 mois.

Omobolanle Rachidatou Fatolou, élue de la 21e CE

Omobolanle Rachidatou Fatolou est née le 14 août 1971. Opératrice économique, elle est la suppléante du ministre Salimane Karimou aux élections législatives du 8 janvier 2023 sur la liste du Bloc Républicain. Elle siège depuis hier 12 février 2023 au parlement après la démission du ministre Salimane Karimou.

Louis Codjo Dossou, élu de la 22e CE

Louis Codjo Dossou est né le 1er janvier 1960. Il est administrateur du trésor, suppléant du ministre Jean Michel Abimbola sur la liste de l’UP le renouveau pour les législatives du 8 janvier. Il siège au parlement après la démission du ministre Jean-Michel Abimbola.

Gérard Gbénonchi, élu de la 11e CE

Auditeur comptable de profession, Gbénonchi Gérard est né le 1er Août 1964 à Djihami. Âgé de 58 ans, il est marié et père de plusieurs enfants. Leader politique de premier rang dans la 11e circonscription électorale au sein du parti Union Progressiste le Renouveau (UP le Renouveau), il dispose d’un parcours bien renseigné.

Diplômes Académiques L’honorable Gérard Gbénonchi a un diplôme d’études supérieures comptables et financières à l’université de Nice en France. Le parlementaire béninois dispose également d’un diplôme préparatoire d’études comptables et financières obtenu à Lille en France.

Par ailleurs, il a fait un Master en comptabilité contrôle et audit à Pau en France, puis un autre en Audit et contrôle de gestion à l’UPIB. À tous ces bagages, il faut ajouter que Gérard Gbénonchi a obtenu son diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en droit des affaires et fiscalité à l’Université d’Abomey- Calavi et à celle du Togo. Plus tôt, il a obtenu sa Maîtrise en droit des affaires et carrières judiciaires à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) et un Baccalauréat série G2.

Postes professionnels occupés

Grâce à ce long parcours et à toutes ces qualifications obtenues au Bénin et à l’extérieur, Gérard Gbénonchi a été le Directeur de cabinet d’expertise comptable entre 1997-2007. Depuis 2008 jusqu’à ce jour, il occupe le poste d’associé-gérant d’un cabinet d’audits, d’études et de conseils en fiscalité.

Positions politiques occupées

Très vite, l’auditeur comptable s’est intéressé à la vie politique de son pays. Élu plusieurs fois députés et également au sein de la 8e législature, il fut deuxième vice-président, membre de bureau politique et de la direction exécutive nationale de l’Union Progressiste. De même, Gérard Gbénonchi a été responsable de la cellule formation et chef de la cellule de contrôle des marchés. Toujours au sein du parlement béninois, il a occupé le poste de secrétaire national aux affaires extérieures. Aussi, il a été secrétaire national aux relations avec les institutions de la République. Dans la 7e législature, Gérard Gbénonchi a été rapporteur général de la commission des finances et des échanges. Pour le compte de la 8e législature, il a été désigné Président de la commission des finances et des échanges.

Richard Kocouvi Adjihounho Alossohoun, élu de la 11e C

Né le 2 avril 1978 à Adamè, Richard Alossohoun est un ancien Directeur Général adjoint de l’ex-Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB), et Directeur général par intérim de ce conseil. Titulaire d’un master en FCA (Finance Comptptabilité Audit) , Richard Alossohoun a très tôt embrassé la vie active par l’autoemploi à titre de promoteur d’imprimerie. Parallèlement à cette activité, le financier fait son entrée en politique. C’est ainsi que depuis plusieurs années, il mène des actions politiques sur le terrain précisément à Aplahoué dans la commune du Couffo. En 2011, il fut élu député suppléant à l’Assemblée Nationale dans la 11e Circonscription (Aplahoué, Djakotomey et Klouékanmè) sur la liste des FCBE. En 2015, il fut élu conseiller communal et suppléant de Bruno Fangnigbé à la députation de la même année. Richard Alossohoun, en raison des diverses crises qui ont secoué la famille politique (FCBE), a tourné le dos au parti pour déclarer son soutien au président Talon en Octobre 2015. C’est ainsi que la coordination du Couffo lui a été confiée de concert avec Oswald Homéky dans le cadre de l’élection présidentielle de 2016. Il a été superviseur dudit département et en même temps secrétaire exécutif de la commune d’Aplahoué. C’est au lendemain des élections qu’il s’est vu plébiscité au poste de Directeur Général adjoint du Cncb. L’honorable de la 8e législature, il été au cours de cette mandature député du Comité interparlementaire de l’UEMOA (CIP UEMOA) et 1er rapporteur du sous comité Affaire générale et administrative. Richard Alossohoun est un grand acteur sportif et œuvre pour le rayonnement du sport béninois. L’homme a été Secrétaire général adjoint, et trésorier général de la Fédération Béninoise de Pétanque (FBP) avant d’être actuellement le Vice-président de la même fédération. Parlant du sport, Richard est le promoteur du Tournoi de Football Jeunesse Prépare ta Monture et Président du club Amateur ESPOIR FC d’Aplahoué. A l’issue des élections législatives du 8 janvier dernier dans la 11e CE, il a été réélu député pour le compte de l’UP le Renouveau.

Nicaise Fagnon, élu de la 9e CE

Nicaise Fagnon est un homme politique béninois né le 14 décembre 1965 à Dassa- Zoumè, dans le département des Collines. Il est élu maire de sa commune de naissance depuis 2015 et est reconduit à son poste lors des élections municipales de 2020 sur la liste du parti Union progressiste, aujourd’hui Union Progressiste le Renouveau (UP-R). Il est élu député de la 9e CE à l’issue des législatives de janvier 2023.

Parcours professionnel et politique

Nicaise Fagnon est analyste financier. Il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures bancaires et financières de l’institut technique de banque du conservatoire national des arts et métiers à Paris en 1997. En 1988, il obtient un diplôme de l’institut national d’économie, option Gestion des banques avec un mémoire soutenu en 1988 dont le titre est : “la politique de promotion des petites et Moyennes Entreprises dans une banque, cas de l’ex-Banque Béninoise pour le Développement”.

Avant d’être élu maire de la commune de Dassa-Zoumè pour la première fois en 2015, Nicaise Fagnon a été de 2006 à 2008 le Directeur Général de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra).

De 2011 à mai 2015, il a été élu député de la 6e législature du Bénin. Mais avant cela, il a occupé le poste de ministre des Travaux publics et des Transports sous l’ancien président Boni Yayi. En 2020, Nicaise Fagnon a été distingué dans l’ordre national du Bénin. Il a été élevé dans l’ordre de commandement. Positionné 1er titulaire dans la 9 è circonscription électorale, Nicaise Fagnon fait son grand retour au parlement après plusieurs années passées à la tête de la mairie de Dassa-Zoumè dans le département des Collines.

Assogba Edmond Agoua, élu de la 10e CE

Agoua Assogba Edmond est un homme politique béninois né le 16 novembre 1964 à Agouagon dans la commune de Glazoué, département des Collines. Opérateur économique, il a siégé plusieurs fois au sein du parlement béninois. Député de la 8e législature pour le compte de la 10e circonscription électorale, il est réélu à l’issue du scrutin du 8 janvier 2023. Agoua Edmond est une personnalité politique qui a su s’imposer dans sa circonscription électorale depuis plusieurs années, ce qui a fait de lui député à l’assemblée nationale depuis pour le compte de la 5e, 6e, 7e, 8e et la 9e législature. Il a été positionné 1er titulaire dans la 10e circonscription électorale. Au sein de la 8e législature, Edmond Agoua a occupé le poste de président du Réseau des Parlementaires Béninois pour la gestion de la transhumance pastorale. Bien avant cela en 2019, Edmond Agoua a été membre du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). Passionné de culture et de tourisme, Edmond Agoua a créé dernièrement le complexe touristique Agoualand sis dans l’arrondissement de Togba, commune d’Abomey-Calavi. Il est aussi promoteur de la radio Collines Fm qui émet depuis Glazoué.

Mathias Kouwanou, élu de la 20e CE

Ancien maire de la commune de Dangbo, Mathias Kouwanou est né le 19 septembre 1968. Opérateur économique, il a été réélu député lors des législatives de janvier 2023 dans la 20e circonscription électorale sous la bannière du parti Bloc Républicain (Br).

Titilayo Adjaï, élue de la 22e CE

Titilayo Adjaï, née le 1er janvier 1991, est originaire de l’arrondissement d’Idigny dans la commune de Kétou. Positionnée 3e titulaire sur la liste du Bloc Républicain dans la 22e circonscription, elle est une surprise générale. Elle est actuellement étudiante en linguistique à l’université d’AbomeyCalavi.

Théophile N’tia M’Po, élu de la 3e CE

Théophile N’tia M’Po est né le 1er janvier 1956 à Koutagou, il a été élu sur la liste du parti Bloc Républicain (BR) dans la 3e circonscription électorale. Il siège désormais au parlement.

Jeanne Fieto Tchanati, élue de la 3e CE

Jeanne Fieto Tchanati est née le 1e janvier 1975 à Cobly. Membre du Bloc Républicain, la nouvelle élue de la 3e circonscription électorale est restauratrice de profession.

Armand Codjo Gansè, élu de la 23e CE

Pour la première fois de sa jeune carrière politique, Armand Codjo Gansè qui était jusque-là directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema), siègera à la 9e législature de l’Assemblée Nationale. Né le 3 avril 1978, Armand Gansè est Administrateur des affaires de formation. Il a été élu dans la 23e circonscription électorale sous la bannière du parti Bloc Républicain. En 2020, il a été élu conseiller communal ensuite premier adjoint au maire de la ville de Bohicon avant de démissionner:

Lambert Agongbonon, élu de la 24e CE

Lambert Agongbonon fait partie de ces députés qui ont réussi à conserver leurs sièges au parlement à l’issue des législatives du 8 janvier dernier. Né le 15 janvier 1963 à Porto-Novo, il est auditeur financier de formation et a été réélu sous la bannière du parti Bloc Républicain.

Denis Glégbéto, élu de la 23e CE

Denis Glégbéto est né le 1er janvier 1974. Comptable de formation, il est élu sur la liste du Bloc Républicain dans la 23e circonscription électorale.

Malick Abdoul Seibou Gomina, élu de la 13e CE

Docteur Malick Abdoul Seibou Gomina est né le 1er février 1973. Maire de la commune de Djougou depuis 2020, il est un journaliste de formation et de profession. Il est le Directeur général du groupe de presse Fraternité (quotidien Fraternité, Fraternité Fm, Canal3). Lors des législatives de janvier 2023 au Bénin, le patron de Canal3 Bénin a été élu sur la liste du parti Bloc Républicain dans la 13e circonscription électorale. Rappelons qu’il fut président du Conseil National du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (Cnpa-Bénin). Malick Gomina est par ailleurs titulaire d’un doctorat en gestion de l’environnement de l’Université de l’Abomey-Calavi.

Bernard Coffi Houngnibo, élu de la 5e CE



Bernard Coffi Houngnibo est un député élu sous la bannière du parti Bloc Républicain (BR) dans la 5e circonscription électorale. Né le 1er janvier 1964 à Allada dans le département de l’Atlantique, il est inspecteur des Douanes.

Casimir Sossou, élu de la 11e CE

Casimir Sossou, né le 13 novembre 1979 à Azovè, commune d’Aplahoué dans le département du Couffo, est un homme politique béninois. Consultant de profession, juriste, il est titulaire d’un master en Droit. Ancien maire d’Aplahoué, il a été réélu conseiller communal en 2020, avant d’être élu député pour le compte de la 9e législature. Il est membre du Bloc Républicain.

Alidjanatou Saliou, élue de la 14e CE

Alidjanatou Saliou est née le 4 mars 1955 à Bassila dans le département de la Donga. Fonctionnaire des Nations Unies à la retraite, elle est élue députée du Bloc républicain dans la 14e CE. La 9e législature sera sa première expérience parlementaire.

Innocent Sabi Yo Sanni, élu de la 2e CE


Innocent Sabi Yo Sanni est né le 1er janvier 1978 à Kandi. Agent de la mairie de Banikoara, il est élu député le 8 janvier 2023 sur la liste du parti BR dans la 2e circonscription électorale. Il siège désormais au parlement.

Salifou Abdoulaye Gounou, élu de la 4e CE

Salifou Abdoulaye Gounou, né le 1er janvier 1966 à Natitingou, est enseignant- chercheur. Il a été élu sur la liste du parti Bloc Républicain (BR) dans la 4e circonscription électorale. Il était de la 8e législature et siège à la 9e installée ce dimanche à Porto-Novo.

Par la Rédaction du Journal Le Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!