Sous le parrainage de Webb Fontaine Bénin, l’Académie SOURCEMIND officiellement lancée, des béninois bientôt formés aux métiers de la technologie

0 65

L’académie SOURCEMIND a été officiellement lancée le 02 2023 à Cotonou. Les organisateurs ont animé une conférence de presse ce 14 mars au siège de Webb Fontaine Bénin, où un coin de voile a été levé sur les tenants et les aboutissants de cette formation d’envergure, organisée pour la première fois en Afrique, particulièrement au Bénin.

Le transfert des compétences tient à cœur le gouvernement du Président Patrice Talon, surtout avec certains grands chantiers ouverts à travers tout le pays. C’est pour cela qu’en accord avec Sourcemind, Webb Fontaine, leader mondial dans le développement des logiciels a décidé d’offrir une formation de haut niveau à des jeunes béninois désireux acquérir de nouvelles connaissances en intelligence artificielle, afin de servir leur pays et s’offrir d’autres opportunités.
Cette formation entièrement gratuite qui va durer six (06) mois a été officiellement lancée le 02 mars dernier. Mais ce 14 mars, les organisateurs ont animé une conférence de presse au cours de laquelle plusieurs détails ont été donnés sur le programme.

Dans son discours introductif, le Directeur Général de Webb Fontaine Bénin, Anicet Houngbo a souligné que l’académie Sourcemind est une institution dynamique et avant-gardiste qui dispense un enseignement de haute qualité aux futurs ingénieurs en logiciel. Mieux, elle propose des cours axés sur l’acquisition des compétences, des connaissances et de l’expérience nécessaires pour exceller dans les métiers de la technologie. « Le transfert de compétences passe d’abord par le transfert de la connaissance et du savoir. Lorsque nous déployons des technologies de pointe, notamment l’intelligence artificielle et qu’au bout du rouleau nous avons fini le programme, et que les personnes qui doivent reprendre la main, de prendre le relais pour faire évoluer les programmes, les améliorer en fonction des nouveaux besoins ne sont pas formés, il ne peut avoir de transfert de compétences », a laissé entendre Anicet Houngbo qui précise que ce que Webb Fontaine veut faire est une initiative très réfléchie.

Banniere carrée

Ce dernier a saisi l’occasion pour rappeler les conditions de participation à ce programme. A l’en croire, il est ouvert aux personnes de plus de 18 ans avec un niveau d’anglais B1. Le participant doit être un jeune diplômé universitaire qui souhaite débuter sa carrière dans l’industrie informatique, passionné de technologie, ouvert d’esprit avec la motivation et la détermination nécessaires pour réussir, être une personne ayant choisi la reconversion professionnelle vers le génie logiciel.

Les candidats qui seront retenus à l’issue de la phase de sélection seront invités à suivre le programme en présentiel. Dans un processus d’apprentissage technique accéléré, ils se verront attribués des mentors pour les accompagner dans leurs parcours. À travers des conférences initiées, ils auront l’opportunité d’interagir avec des experts et travailler sur des projets concrets. A terme, une vingtaine de jeunes formés ayant réussi aux divers tests recevront des attestations de formation. A ce sujet, Ara SHAMIRZAYN, Directeur des Technologies (CTO) Webb Fontaine Group souligne que ce sera des attestions internes qui ne vont pas nécessiter d’équivalences. « Au départ, on avait pensé associer à cette formation un stage, mais aujourd’hui cette idée n’est plus d’actualité avec nous. Ceux qui sortent de cette formation n’ont plus besoin d’un stage en entreprise. Ils vont directement travailler », a-t-il fait savoir.

Rappelons que Webb Fontaine est au Bénin depuis plusieurs années et accompagne le gouvernement dans la mise en place du guichet Unique du Commerce extérieur. Sur ce projet particulièrement, la Webb Fontaine a pu mobiliser un staff de plus d’une vingtaine de jeunes majoritairement spécialisés dans le domaine de la technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!