Accréditation du Bénin au statut A de l’Alliance mondiale des institutions nationales de droits de l’Homme: les félicitations et encouragements de Talon à la CBDH

0 99

Les mérites du Bénin en matière de protection des droits de l’Homme ont été reconnus à l’international. La Commission Béninoise des Droits de l’Homme (Cbdh) a reçu l’accréditation au statut “A” de l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’Homme. Une délégation de la commission avec à sa tête le président Isidore Clément Capo-Chichi a été reçu par le chef de l’État Patrice Talon ce mardi 21 mars 2023. La délégation de la CBDH est allée présenter au Chef de l’État, le Certificat reçu à Genève le 15 mars 2023 de la part du Système international de protection des droits de l’Homme.

Cette accréditation attendue depuis bientôt 20 années est non seulement un indicateur de développement mais également le fruit des efforts du Bénin en matière de respect des droits de l’Homme. C’est aussi la preuve que l’Institution nationale des droits de l’Homme créée par l’État béninois pour l’aider dans le respect de ses obligations internationales en matière de protection des droits de l’Homme, joue correctement son rôle pour le respect des « Principes de Paris ».

Banniere carrée

« Nous sommes venus échanger avec le Chef de l’État sur comment nous pouvons, en tant que Statut A, contribuer davantage à la promotion et à la protection des droits de l’Homme au Bénin (…). Le Bénin a désormais son mot à dire partout où les questions des droits de l’Homme sont posées en ce qui concerne notre État. Vous le savez, le Bénin siège au Conseil des Droits de l’Homme. Désormais, la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) prend la parole, après le gouvernement, devant ce Conseil et participe à toutes les réunions des organes des traités, fait des rapports et bien entendu, la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) est consultée sur toutes les questions relatives aux droits de l’Homme que ça soit au niveau régional, sous-régional et même national », a déclaré le président de la CBDH. Selon Isidore Clément Capo-Chichi la diversité d’opinions des membres de la CBHD sur des questions liées à la vie, à la dignité humaine fait la beauté de cette Institution installée depuis 4 ans. Le président de CBDH a rassuré que l’institution fait son travail en toute indépendance sans aucune ingérence de l’État.

Le Président Patrice Talon a félicité les membres de la Commission. Il les a encouragé à relever encore d’autres défis beaucoup plus grands. « Que la Commission puisse continuer à faire son travail en toute intelligence, avec beaucoup de discernement et sans aucune influence pour permettre au Bénin de grandir et d’aller toujours de l’avant, parce qu’après tout c’est le Bénin qui compte », a laissé entendre le Président Talon.

A.A.T

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!