Commissions administratives paritaires/Memp et Mestfp : les syndicats alertent et exigent le renouvellement Cap

0 69

Les responsables des Centrales et Confédérations syndicales réuni s au sein du Comité de gestion des fonds des organisations syndicales représentatives du Bénin (Cogefos-Rb) ont organisé le mercredi 19 avril 2023 à Cotonou, une Assemblée générale d’explication sur la situation de renouvellement des Commissions administratives paritaires (Cap) au niveau du Ministère des enseignements maternel et primaire (Memp) et du Ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (Mestfp). A la Bourse du travail, ils ont exigé le renouvellement des Cap.

Banniere carrée

Elles ne sont pas d’accord de la manière dont le gouvernement gère la situation des Commissions administratives paritaires (Cap) au niveau du Ministère des enseignements maternel et primaire (Memp) et du Ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (Mestfp). Ces Centrales et Confédérations syndicales réunies au sein du Comité de gestion des fonds des organisations syndicales représentatives du Bénin (Cogefos-Rb) , lors de leur sortie d’explication, ont dit leur indignation contre l’attitude du gouvernement dans le renouvellement des Commissions administratives paritaires (Cap) au niveau du Ministère des enseignements maternel et primaire (Memp) et du Ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (Mestfp) dont le mandat est arrivé à terme depuis 2022. Dans le point fait par ces responsables des Centrales et Confédérations syndicales avec à leur tête, Anselme Amoussou, président du Cogefos-Rb et Secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin), les Cap installées en 2019 sont arrivées en fin de mission depuis décembre 2022. Les Centrales syndicales représentatives ont alerté les ministres sectoriels concernés qui ont demandé à ce que des propositions soient faites pour le renouvellement. Une pause s’en est suivie avec les élections législatives. Mais au lendemain des élections législatives, les différents ministres se sont rétractés. « Tout allait bien jusqu’au moment où il y a eu les élections législatives. Après les élections législatives, il a eu un revirement spectaculaire. Nos ministres se sont rétractés et ont changé de son de cloche. Ils ont commencé par dire de reconduire les anciennes Cap au motif que certaines personnes auraient envoyé des correspondances pour contester. Puisque nous n’étions pas d’accord, nous avons eu d’autres rencontres et nous avons été invités par le ministre d’Etat. Nous lui avons expliqué que tout allait bien. Qu’on ne savait pas qu’il y aurait volte-face et que les choses changeraient. Le ministre d’Etat s’est saisi du dossier et au cours d’une autre rencontre, chacun a exposé son point de vue. Il nous a demandé d’aller faire de nouvelles propositions par écrit et de les lui envoyer. Nous avons fait de nouvelles propositions et nous lui avons envoyé en tenant compte de ces orientations. Il n’était pas au pays. Nous attendions qu’il valide ce qui a été proposé quand on a un reçu un courrier de lui, nous faisant part de ce qu’il a accusé réception de la lettre de nos propositions et que par ailleurs, il nous informe que notre lettre a été reçue au même moment que celle d’une contestation contre nos propositions de la part d’une confédération syndicale qui n’avait pas pris part à la rencontre. Une partie de vos propositions pourrait engendrer des troubles dans les ministères concernés », a tenté d’expliquer le Sg de la Cosi-Bénin Noel Chadaré. Pour le Sg de l’Unstb Apollinaire Afféwé , au regard des textes , l’on ne peut pas reconduire le schéma de 2019. L’un après l’autre, Moudassirou Bachabi de la Cgtb et Anselme Amoussou de la Csa-Bénin, ont avec des arguments à l’appui, expliqué pourquoi, il faut renouveler les Commissions administratives paritaires et laisser les syndicats et les travailleurs de désigner leurs représentants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!