Mike Epsy à propos de la GDIZ: « C’est la technologie la plus récente au niveau international »

0 72

Mike Epsy Président du Conseil d’administration de la CNFA (Cultivating New Frontiers in Agriculture) était de passage à la Zone industrielle de Glo-Djigbé dans le cadre d’une visite de travail. Au sortir de sa visite, l’homme s’est dit séduit par ce qu’il a vu. « C’est fantastique. Cela montre l’incroyable dynamisme des dirigeants de cette zone industrielle », a-t-il laissé entendre.

Banniere carrée

Le CNFA est une organisation américaine qui vise à créer de nouvelles frontières dans l’agriculture. C’est dans le cadre d’un projet financé à la GDIZ que le président du conseil d’administration du CNFA a effectué une visite des lieux. « Je suis ici afin d’examiner un projet que nous avions financé par l’intermédiaire l’Usda (département de l’agriculture des États-Unis) et qui concerne l’amélioration de la qualité des noix de cajou et l’augmentation des revenus des producteurs de noix de cajou », a indiqué Mike Epsy après sa visite. « Nous pouvons dire que c’est un succès. Nous pensons que ce projet devrait être renouvelé et prolongé au-delà de 2024 », s’est-il réjoui. À l’en croire, l’investissement de l’Usda s’élève à plus de 25 millions de dollars et le constat sur le terrain est satisfaisant. « Nous avons vu que l’argent a été utilisé à bon escient et nous pouvons donc encourager notre gouvernement à prolonger ce programme de deux ans au-delà de 2024 », a-t-il laissé entendre tout ému. « C’est fantastique. Cela montre la vision moderne des dirigeants du Bénin. Cela montre l’incroyable dynamisme des dirigeants de cette zone industrielle. Et cela laisse présager un avenir très prometteur pour le Bénin, pour accroître sa richesse, pour améliorer sa position internationale et pour améliorer le niveau de vie de tous ses habitants », a-t-il poursuivi. Selon Mike Epsy, ce qu’il a vu à la GDIZ, c’est la technologie la plus récente au niveau international. Cela rivalise avec toutes les technologies vues ailleurs. Ce qui augure un meilleur avenir pour le pays de Patrice Talon. « J’invite les entreprises américaines à investir au Bénin, au sein de la GDIZ qui est une zone industrielle intégrée. La zone offre un guichet unique, ce qui facilite considérablement l’installation des entreprises », a conclu Mike Epsy.

Abbas TITILOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!