Sortie frauduleuse des matières premières agricoles: Talon met à contribution les agriculteurs pour dénoncer les auteurs

0 56

La rencontre entre le Chef de l’État et les producteurs du soja a accouché de bonnes nouvelles pour les hôtes de Talon qui jubilent depuis quelques jours. Faut-il souligner que plusieurs décisions non moins importantes ont été prises à cette occasion. L’une des décisions qui a capté l’attention de plus d’un est celle liée à la sortie frauduleuse des matières premières agricoles telles que le soja, les noix de cajou, le coton, etc. du territoire national.

Le président Patrice Talon dit compter désormais sur ses hôtes pour dénoncer tous ceux qui amènent les produits hors des frontières par la fraude. “Je veux compter sur vous pour que le soja, les noix de cajou ne traversent plus nos frontières terrestres pour aller dans les pays voisins” a martelé le Chef de l’État. Selon lui, il n’y a pas de raison que les matières premières quittent le territoire national pour aller subir de transformation ailleurs. Il indique: “Nous avons de bonnes raisons de dire que ces produits doivent être transformés sur notre sol où ils ont été produits”.

Banniere carrée

Pour Patrice Talon, pas question que ces matières premières aillent subir de transformation ailleurs et reviennent alimenter le bétail au Bénin. À l’en croire, le Bénin ne viole aucune réglementation en prenant une telle décision. “C’est une stratégie de développement industrielle qui se justifie” a souligné Patrice Talon. Il ajoute: “Nous ne permettrons plus que les produits traversent nos frontières pour aller ailleurs et créer la richesse alors que nos enfants sont au chômage ici”. Et pour combler les attentes des producteurs du soja, Patrice Talon a annoncé que l’Etat jouera sa partition pour la collecte du reste du soja à bon prix chez les producteurs. Ces derniers seront désormais payés au comptant à chaque point de livraison. “Chaque kilo livré sera payé au comptant là où c’est livré” a laissé entendre le Chef de l’État à la grande satisfaction des producteurs du soja.

Abbas T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!