Programme des cantines scolaires au Bénin : Talata séduite par le dispositif de l’Epp Lago à Dangbo

0 74

Le Bénin n’a pas fini d’étonner et ne finira sûrement pas encore, en tout cas en ce que concerne la mise en œuvre du programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI). Champion en Afrique et dans la sous-région à propos de ce programme mis en œuvre par le gouvernement du président Patrice Talon avec l’appui du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), cette réforme sociale continue d’épater d’éminentes personnalités de la République et du monde entier. C’est le cas de la Vice-Présidente de la République du Bénin, Mariam Chabi Talata Zimé. La 2ᵉ personnalité du Bénin a rendu une visite à l’école primaire publique EPP Lago dans la commune de Dangbo, département de l’Ouémé. C’était ce jeudi 4 mai 2023 en compagnie de plusieurs délégations.

« Extraordinaire, du jamais vu, époustouflant ». Les adjectifs se succédaient pour la vice-présidente de la République Mariam Chabi Talata après sa visite du dispositif de la cantine scolaire à l’EPP Lago de Dangbo. Ayant déjà représenté le chef de l’État Patrice Talon aux travaux du Conseil d’Administration du PAM en Italie le 20 juin 2022 à Rome, la vice-présidente avait déjà reçu les félicitations et les encouragements de la communauté internationale vis-à-vis des belles performances que réalise le Bénin de la mise en œuvre du programme des cantines scolaires. C’est à cet effet qu’elle a choisi quelques mois après d’aller voir de plus près comment ce programme est mis en œuvre dans les écoles qui en bénéficient depuis son démarrage effectif. C’était donc une matinée de découverte, d’apprentissage et de constat pour la vice-présidente du Bénin, Mariam Chabi Talata. Elle a vu de ses propres yeux, une cantine dynamique dont l’animation répond parfaitement à la volonté du chef de l’État Patrice Talon, grand maître et champion reconnu de l’alimentation scolaire. « Aujourd’hui, j’ai vécu, la réalité des cantines scolaires. Ce que j’ai vu est émouvant. C’est extraordinaire et il faut qu’on rende ça visible. Il faut qu’on partage cette expérience avec d’autres écoles », a déclaré la vice-présidente après sa visite guidée.
Pour le compte de l’EPP Lago bénéficiant du programme des cantines scolaires, depuis la rentrée scolaire 2019-2020, les initiatives se multiplient toutes les années pour offrir aux écoliers un repas chaud par jour comme indiqué par le projet et exécuter les autres objectifs du programme qui tient à cœur au gouvernement et ses partenaires dont le Programme Alimentaire Mondiale (PAM).
« Ce que j’ai vu à l’EPP Lago est un dispositif moderne, j’ai vu la coopération, le groupement de femmes qui appuient la cantine scolaire, j’ai vu les femmes qui préparent qui sont les cuisinières bénévoles, j’ai vu le dispositif pour le stock, j’ai vu le jardin scolaire, j’ai vu le réfectoire de l’EPP Lago, la cuisine moderne. J’ai vu ce à quoi je ne m’attendais pas », a est-elle admiré en remerciant la volonté politique du chef de l’État Patrice Talon et les partenaires techniques et financiers qui œuvrent pour le maintien réel des enfants à l’école au Bénin à travers le Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI).

Soucieuse de savoir comment la volonté politique du chef de l’État est mise en œuvre à travers le PNASI et très intéressée par le fonctionnement des cantines scolaires, la vice-présidente est donc à l’EPP Lago pour « venir constater de virure le fonctionnement des cantines scolaires, le comportement de ses cibles, et le dispositif mis en place pour assurer notre marche quotidienne vers la pleine atteinte des objectifs définis en amont », a fait savoir le ministre des Enseignements Maternels et Primaires Salimane Karimou. Cette soif de la vice-présidente a été satisfaite, car à l’EPP Lago, les autorités en charge de la cantine scolaire avec à leur tête Alice Godonou Alice Épouse Nutsungan en qualité de Directrice ont mis en place plusieurs autres volets du programme, à savoir le jardin scolaire, la coopérative des femmes et d’autres initiatives, a-t-elle rappelé avant de se vouer en remerciement pour le choix porté sur son école et la reconnaissance des efforts qui sont fournis au quotidien par le personnel enseignant. « L’Epp Lago est honorée de votre présence. Ce nouveau choix de notre école pour vous accueillir, témoigne que les efforts quotidiens dont font preuve le personnel enseignant, et les membres du comité de gestion, grâce à l’appui constant de l’équipe de suivi, ne sont pas vains », s’est-elle réjouie avant d’ajouter que pour son bon fonctionnement l’école au-delà d’un bloc de cuisine, d’un réfectoire « dispose d’un jardin et d’un petit champ. Tous les acteurs s’impliquent effectivement dans le bon fonctionnement de la cantine », a déclaré la Directrice. Les bénéficiaires de ce programme qui sont les écoliers jubilent depuis son démarrage. C’est le cas de ceux de l’Epp Lago qui ont remercié de tout cœur le gouvernement pour ce programme grâce à leur représentante Alice de Grâce Houndévo.

Banniere carrée

Le PAM réitère sa volonté pour que le Bénin maintienne le cap

Grâce au Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI), environ 75% des écoles primaires publiques du Bénin sont couvertes pour permettre aux écoliers de bénéficier d’un repas chaud tous les jours. Les efforts consentis par le Bénin avec l’appui permanent du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) ont permis, selon son représentant résident, « de passer d’un taux de couverture de 51% à 75% actuellement, ce qui correspond à environ 1 million 200 mille élèves dans 5500 écoles en République du Bénin », selon Ali Ouattara. Cette belle performance n’est pas obtenue sans l’appui du gouvernement béninois qui continue de travailler pour permettre au Bénin de maintenir sa place de champion dans la mise de ce programme en Afrique et dans la sous-région. Le représentant résident a ainsi rappelé que grâce à ces progrès, « le Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré du Bénin est perçu comme l’un des meilleurs exemples au niveau continental, voire mondial ». Ali Ouattara n’a pas manqué d’exposer les belles statistiques du Bénin comparativement aux autres pays qui mettent en œuvre un projet similaire. Pour le compte de ce programme qui est à son 5e anniversaire cette année, le gouvernement travaille pour sa couverture globale à toutes les écoles du Bénin.
La cérémonie a connu la présence du préfet du département de l’Ouémé Marie Akpotrossou, du maire de Dangbo Maoudo Djossou et d’autres cadres impliqués dans la mise en œuvre du programme.

Ulrich Zinsou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!