Suite au drame de Kérou : le gouvernement met près de 20 millions à disposition des blessés et des familles des victimes de Kaobagou

0 55

Sensible aux douleurs des populations et à l’effet subi par les familles des victimes à Kérou suite aux différents drames, le gouvernement du Bénin a dépêché une délégation sur les lieux. C’était ce lundi 15 mai 2023. Les émissaires de Patrice Talon se sont rendus dans l’arrondissement de Kaobagou commune de Kérou afin de consoler les citoyens dont les parents sont victimes après les différentes attaques et pour venir en appui aux blessés. De manière précise, il s’agit d’un message de solidarité, de condoléances, et de courage à l’endroit de ces personnes touchées dans la nuit du 1er au 2 mai 2023.

Face à ces attaques qui ont fait une dizaine de morts, la délégation dont est membre les Ministres Alassane SEIDOU de l’intérieur, Alain Fortunet NOUATIN de la défense, Raphaël AKOTEGNON de la décentralisation et des cadres techniques des différents ministères a porté aux populations le don par le gouvernement d’une enveloppe d’une financière d’environ 20 millions de Francs CFA. C’est une aide qui sera mise à disposition des populations qui ont été touchées par les attaques terroristes à Kaobagou et à Banikoara. L’objectif est de soutenir ces populations afin de marquer l’accompagnement du gouvernement en particulier et du peuple béninois en général aux blessés et aux proches des victimes. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue sur la place publique de Kaoubagou, Alassane Séidou, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique a expliqué aux citoyens qu’après ces actes malheureux, le gouvernement n’a pas attendu longtemps pour agir. Au niveau de cette localité, la présence militaire a connu un renforcement important vis-à-vis de l’effectif et des moyens techniques. Le ministre a fini par indiqué aux populations que « le gouvernement dépense des centaines de milliards de Francs CFA pour la sécurité des citoyens et continuera à faire ». Par la suite, il a expliqué aux citoyens de Kaobagou et ceci au nom de la délégation qu’il a porté la disponibilité du gouvernement à continuer de limiter les incursions terroristes et de protéger leur vie. Il a aussi mentionné le rôle des populations dans la réussite de ce combat contre l’ennemi commun.« (…) Ça fait deux ans que nous luttons contre les terroristes pour qu’ils ne s’installent pas dans notre pays. Mais vous, population, votre partition est essentielle. Car, que soient les moyens mis en œuvre et les efforts des Forces de Défense et de Sécurité, la partition des populations est primordiale. Je vous demande donc de rester vigilants et de ne pas faire de la rétention de l’information, c’est ça la coproduction de la sécurité (…) ». a t-il expliqué. Les ministres Alain Fortunet NOUATIN et Rapahaël AKOTEGNON à leur prise de parole ont aussi invité les populations à plus de disponibilité pour réussir ensemble cette lutte devenue une priorité pour le gouvernement.

Banniere carrée

De son côté, Soumaïla Allabi Yaya le Directeur Général de la Police Républicaine a dressé au nom de ses collègues responsables des Forces de Défense et de Sécurité les moyens mis en œuvre par le gouvernement pour lutter le phénomène du terrorisme au Bénin.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!