Énième attaque des Individus Armés Non Identifiés : Près de 15 civils tués

0 54

L’est du Burkina Faso a été une nouvelle fois le théâtre d’attaque djihadiste. Le pays depuis ce dimanche 21 mai 2023 suite à une visite des présumés djihadistes qui ont tué une quinzaine de civils. Les victimes en majorité sont des bergers qui sont domiciliés à l’est du pays, non loin du Togo et du Bénin. Au total, quelque 70 civils sont morts sur la semaine écoulée, dans diverses attaques qui ont visé plusieurs régions du pays. Dimanche, “plusieurs dizaines de terroristes ont attaqué les quartiers périphériques de Kompienga”, chef-lieu de la province éponyme, faisant “une quinzaine de morts”, a indiqué à l’AFP un habitant de la zone touchée.”On a enterré quinze corps” et “des blessés ont également été enregistrés”, a ajouté un autre habitant, précisant que “les victimes sont essentiellement des bergers. Ils ont été exécutés par les individus et leurs bétails emportés, indique les sources. “Une deuxième incursion d’hommes armés a également eu lieu dans la soirée, aux environs de 18 heures (locales et GMT), occasionnant un départ massif de certains habitants fuyant les coups de feu”, a poursuivi cette même source.Une source proche de la justice a confirmé l’attaque, sans dresser le bilan. Celle-ci a mentionné qu’une réponse a été aussitôt donnée “dans la soirée dans la zone de Kompienga, permettant de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes”. “Des opérations terrestres et aériennes ont par ailleurs permis de démanteler des bases terroristes dans d’autres localités voisines”, a assuré cette source.

Banniere carrée

Ulrich Zinsou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!