Morsures répétées d’animaux enragés dans 3 communes du Zou : le Préfet interdit la circulation des chiens, chats et singes sur les voies publiques

0 82

Face à la persistance dans le département du Zou des morsures répétées de chiens enragés dans les communes d’Abomey , Djidja et Bohicon, le Préfet Firmin Aimé Kouton a pris d’importantes décisions. Celles-ci ont été prises par l’arrêté Année 2023 n°12/64/PDZ/SGD /SA du 02 juin 2023.

Banniere carrée

Dans cette décision du préfet, l’article Premier stipule que « L’aire géographique constituée des communes d’Abomey, de Bohicon et de Djidja est déclarée infectée en raison du constat des cas de morsures de chiens enragés ayant causé la mort de personnes qui en sont victimes dans la zone ». Pour éviter de faire d’autres victimes, le préfet a ainsi pris la décision d’interdire la circulation de ces animaux sur son territoire. «Conformément aux dispositions de l’article 40 du décret n°2005- 637 du 13 octobre 2005 portant règlement zoosanitaires des maladies animales à déclaration obligatoire en République du Bénin, la circulation des chiens, chats et singes est rigoureusement interdite sur les voies et les espaces publics sauf s’ils sont muselés, tenue en laisse et les personnes assurant leur garde sont munies de leur carnet de vaccination à jour » a indiqué l’article 2 de l’arrêté préfectoral.Par ailleurs, le préfet a demandé aux propriétaires de chiens, chats et singes errants, aux forces de l’ordre et aux sapeurs-pompiers à procéder systématiquement à l’abattagedes animaux enragés afin d’éviter le pire au sein du département.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!