Formation sur la politique budgétaire, d’endettement et gestion de la dette : les recommandations des députés à la fin des travaux

0 60

Fin des travaux de l’atelier de formation des députés de la Commission des finances et des échanges sur la politique budgétaire, la politique d’endettement et la gestion de la dette. Ouverts le mercredi 7 juin 2023 à Jeco Hôtel de Dassa-Zoumé par le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou, ces travaux ont été clôturés le vendredi 9 juin 2023 sur une note positive.

Les députés de la 9e législature sont désormais outillés pour apprécier comme cela se doit la politique budgétaire, la politique d’endettement ainsi que la gestion de la dette du pays. Et ce, afin de jouer pleinement leur rôle de contrôle de l’action gouvernementale. Cet atelier de formation organisé par l’Unaceb sur fonds propres de l’institution parlementaire est un creuset d’échanges entre la représentation nationale, le personnel parlementaire et les experts spécialistes mobilisés, selon le président Vlavonou. À en croire l’autorité parlementaire, les travaux vont contribuer de façon qualitative à l’efficacité de l’Assemblée nationale dans sa mission du vote de loi et surtout du contrôle de l’action gouvernementale en matière d’analyse de la politique budgétaire, de la politique d’endettement et de la gestion de la dette publique. Ainsi, les participants ont eu droit durant les trois jours qu’a duré l’atelier de formation à six communications suivies de débats. Il s’agit de la communication n°1: « Lien entre politique budgétaire et gestion des dettes publiques; la communication n°2 : « Indicateur de coût et risque du portefeuille de la dette »; la communication n°3 : »Stratégie d’endettement public à moyen terme 2020-2024″; la communication n°4: »Analyse de la viabilité de la dette »; la communication n°5 : « Accès aux marchés des capitaux »; et enfin la communication n°6 : « Les opérateurs de réaménagement de la dette ».

Banniere carrée

Les recommandations des députés

Quelques recommandations non moins importantes ont été formulées à la fin des travaux par les participants. Il s’agit d’organiser à nouveau l’atelier de formation sur la politique budgétaire, la politique d’endettement et la gestion de la dette à l’intention de tous les députés et de certains cadres de l’administration parlementaire à l’hémicycle ; de prévoir lors de l’atelier d’appropriation du projet de loi de finances, gestion 2024, une communication sur la stratégie d’endettement du gouvernement au titre de l’année 2024 ; de projeter l’organisation d’un atelier sur la conception et l’analyse des tendances macroéconomiques et ses effets sur le panier de la ménagère à l’intention des députés et des cadres parlementaires. Aussi a-t-il été recommandé de transformer en une loi, le décret n°2015-581 du 18 novembre 2015 portant politique d’endettement et de gestion de la dette publique au Bénin ; de produire une fiche récapitulative de la situation de la dette des trois dernières années assortie d’analyse dynamique sur leur rentabilité à annexer au projet de loi de finances de chaque année.

Abbas T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!