17e édition de la Nuit des Contes au Bénin : des soirées simultanées prévues dans 14 communes ce lundi

0 94

La 17e édition de la Nuit des Contes se tient ce lundi 14 août prochain au Bénin. Elle sera couplée avec la 13e édition de la Journée Nationale du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI). Le jeudi 10 août dernier, les membres de l’Association Mémoire d’Afrique-Bénin (MDA-Bénin), organisatrice de l’évènement ont animé une conférence de presse à l’espace artistique et culturel Le Centre de Lobozounkpa. Au cours de cette rencontre avec les hommes des médias, ils ont dévoilé les grandes lignes de l’initiative.

Banniere carrée

«Les contes, outils de transmission des valeurs intergénérationnelles ». C’est le thème retenu pour la 17e édition de la Nuit des Contes. Elle sera couplée avec la commémoration de la 13e édition de la Journée Nationale du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI). L’initiative vise à promouvoir les arts de l’oralité et la culture béninois en général. Au cours de la conférence de presse animée ce jeudi, le comité d’organisation a dévoilé le menu concocté cette année.
Selon les explications de Berthold Hinkati, président de l’Association Mémoires d’Afrique-Bénin, la Nuit des Contes se tiendra ce lundi 14 août 2023 de façon simultanée dans quatorze (14) communes que sont : Malanville (Alibori), Boukoumbé (Atacora), Abomey-Calavi, Zè (Atlanique), Nikki (Borgou), Dassa-Zoumè (Collines), Djakotomey (Couffo), Djougou (Donga), Cotonou (Littoral), Comé (Mono), Dangbo (Ouémé), Pobè (Plateau), Abomey, Bohicon (Zou).
A l’en croire, la particularité de cette année ne réside pas dans le nombre de communes organisatrices, mais dans la prise en compte de tous les départements. « Au fur et à mesure, on fera l’effort d’augmenter le nombre de communes », a-t-il rassuré.
Berthold Hinkati a révélé que le déroulement de la Nuit des Contes se fera en trois parties : la première sera réservée aux conteurs professionnels et/ou aux griots, la deuxième est réservée au public et la troisième et dernière partie contribuera à la sauvegarde des contes et légendes du Bénin. Aux dires de Pascal Aguéhoundé, secrétaire général de l’Association Mémoire d’Afrique-Bénin, la Nuit des Contes sera une soirée traditionnelle, c’est-à-dire que les contes seront faits en langue nationale pour la plupart.
Une communication sur le thème de cette édition de la Nuit des Contes et sera assuré par Bienvenu Azehoungbo, Maître Assistant des Universités du Cames, enseignant-chercheur en sociolinguistique et ethnolinguistique. Le président de MDA-Bénin a saisi l’occasion de cette sortie médiatique pour lancer un appel à la mobilisation et susciter un engouement autour de l’évènement.
Pour rappel, l’association Mémoires d’Afrique a été créée en 1998 par le père Israël Mensah avec l’appui de feu Monseigneur Isidore de Souza, alors archevêque de Cotonou. Elle œuvre dans le domaine des arts et de la culture. L’un de ses objectifs spécifiques est de collecter, conserver et transmettre les contes, légendes, chants africains et plus généralement les éléments et sources d’informations susceptibles de constituer le patrimoine culturel béninois.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!