Gabon : Les putschistes répondent aux cris d’Ali Bongo et lui rendent sa liberté

0 106

Ali Bongo est libre de ses mouvements. Le Président Gabonais déchu lors d’un coup d’État militaire le mercredi 26 août dernier était jusque-là gardé en résidence surveillée par les putschistes réunis au sein du Comité de Transition et de la Restauration des Institutions (CTRI) avec à sa tête le Général Brice Oligui Nguema. « Compte tenu de son état de santé, l’ancien président de la République Ali Bongo Ondimba est libre de ses mouvements. Il peut, s’il le souhaite, se rendre à l’étranger afin d’y effectuer ses contrôles médicaux« , a lu à l’antenne de la télévision d’État par le colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi dans la soirée de ce mercredi 06 septembre 2023. Le général Oligui, a prêté serment lundi dernier en tant que président de transition. Il multiplie depuis quelques jours les rencontres avec les différents acteurs du pays. Il a reçu ce mardi 05 septembre, le Président centrafricain Faustin-Archange Touadéra en qualité de facilitateur de la Commission Économique des Etats de l’Afrique Central (CEEAC). Quant à Ali Bongo, il avait eu en 2018, un grave AVC qui a touché jusqu’à ce jour l’une de ses jambes et de ses bras.

Banniere carrée

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!