Détournement des fonds publics à l’antenne CNSR de Ouidah : la caissière Émilienne Dossou et le Chef antenne Illarion Azongninou déposés en prison par la CRIET

0 155

Dans le scandale financier qui secoue le Centre National de Sécurité Routière (CNSR) antenne de Ouidah dans le département de l’Atlantique deux (02) personnes viennent de recevoir le ticket pour la prison civile de Missrété . Il s’agit de la caissière Émilienne Dossou et du Chef antenne Illarion Azongninou. Arrêtés par la Brigade Économique et Financière BEF, jeudi dernier, ils ont été écoutés à la BEF sur procès verbal. Après cette étape conduite par les Officiers de Police Judiciaire (OPJ) dans le cadre de cette enquête qui laisse entrevoir un crime financier de près de 50 millions de FCFA, ils ont été déférés devant le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET). Ce dernier a donc décidé de mettre sous mandat de dépôt, la caissière et le Chef d’Antenne après une audition fleuve. Les autres cadres de cette administration à savoir le responsables du Service Administratif et Financier, du Chef d’Audit Interne, du Chef d’Antenne de Tangbo et bien d’autres personnes sont mis sous convocation et l’audience aura lieu le 29 novembre 2023. Rappelons que dans cette affaire , c’est le Directeur général du CNSR. Aubin Adoukonou qui après la découverte du pot-aux roses à déposer une plainte à la BEF. C’est la conséquente de cette action qui a conduit à la privation de libertés des mises en cause.

Banniere carrée

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!