Réunion technique de l’Addis Tax Initiative au Ghana : Dépenses fiscales : l’He Gbénonchi vante l’approche béninoise à Accra

0 68

Le Bénin est bien représenté à la réunion technique de suivi sur les dépenses fiscales axée sur l’Afrique de l’Ouest. Le président de la Commission des finances et des échanges du parlement béninois, l’honorable Gérard Gbénonchi est depuis ce 18 septembre 2023 à Accra, au Ghana, dans le cadre des assises de l’Addis Tax Initiative (Ati). Lesdites assises qui prennent fin ce mercredi 20 septembre sont consacrées au suivi sur les dépenses fiscales.

En répondant à l’invitation d’Accra, le député Gérard Gbénonchi s’est engagé dans une mission de partage d’expériences et de diffusion des savoirs les plus innovants en cours au Bénin en matière de gestion des dépenses fiscales. L’organisation des présentes assises fait écho aux résolutions de la réunion de Lagos en juillet 2022. Il s’agit pour les acteurs intervenant dans la chaîne de maîtrise des dépenses fiscales de se retrouver pour passer au scanner les dynamiques les plus remarquables intervenues dans les pays notamment en ce qui concerne la rationalisation des dépenses fiscales, la redevabilité fiscale et une gouvernance responsable. La réunion technique qui se tient à Accra offre aussi l’occasion aux participants pour assoir une convergence de points de vue relativement aux projets d’assistance technique pour la mobilisation des recettes intérieures des pays membres. Nul ne peut ignorer l’apport ô combien important de la fiscalité aux plans de développement des pays. Les dépenses fiscales ont un impact significatif sur la capacité des états à mobiliser les recettes nationales, lutter contre le changement climatique, se remettre de la pandémie de Covid-19 et à réaliser les Objectifs de développement durable (ODD). En raison de leur poids non négligeable dans la marche des États vers le progrès socioéconomique, les dépenses fiscales doivent être gérées avec efficacité avec un plan d’évaluation périodique.

Banniere carrée

L’absence de rigueur pourrait induire un flou et une absence de transparence des budgets et politiques publiques au sein des États. Il s’agit d’autant de problématiques qui justifient l’intérêt et l’opportunité des présentes assises voulues par l’Addis Tax Initiative qui regroupe 72 pays. Le parlementaire béninois, Gérard Gbénonchi est donc porteur d’un message unique et séduisant quant à l’approche rationnelle adoptée au Bénin pour les dépenses fiscales.

Le député Gérard Gbénonchi est accompagné de son vice-président de la commission des finances et des échanges Dénis Glegbeto et d’un cadre du ministère de l’Économie et des Finances. L’Addis Tax Initiative est dans une mission de facilitation des échanges entre des pays partenaires et des organisations de soutien avec les partenaires au développement. Grâce au député Gérard Gbénonchi, le Bénin se retrouve au cœur de ces échanges.

B. K. S

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!