Inauguration du CIC du WAPP au Bénin : Le marché régional de l’électricité, un rêve accompli

0 527

(Les réseaux électriques des pays de la communauté désormais synchronisés)

Sa mise en service était attendue au même titre que son inauguration. Enfin, le Centre d’Information et de Coordination (CIC) du marché régional de l’électricité de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est désormais là. Le CIC est là sous nos yeux et désormais fonctionnel. La cérémonie d’inauguration de ce projet d’envergure s’est déroulée le vendredi 17 novembre 2023 au siège du West African Power Pool (WAPP) à Abomey-Calavi. Pour lancer ce méga projet, plusieurs personnalités venues de plusieurs pays de la sous-région ont répondu à l’appel de Cotonou. Le CIC se positionne comme une solution durable aux problèmes énergétiques qui conditionnent le développement des pays. L’électricité est le moteur de l’économie. Ce projet sous-régional qui vient de prendre corps en République du Bénin va permettre à toutes les populations de la Cedeao d’amorcer et de maintenir le développement. Construit et équipé à hauteur de 30 millions d’euros, le Centre d’Information et de Coordination (CIC) voit le jour après deux décennies de travaux. L’inauguration reste mémorable pour la CEDEAO et pour les populations de ses États membres. Elle marque la consécration d’une étape clé de la mission assignée au WAPP. Le bâtiment du CIC est construit sur un domaine d’une superficie de 3 hectares 75 gracieusement offert au WAPP par la Communauté Electrique du Bénin (CEB). Par ailleurs, d’importantes réalisations ont été faites dont notamment la construction de 5748 km de ligne haute tension de 2414 Mgw de capacité de production dont 83% d’hydraulique, 10% de gaz et 7% de solaire.

Un nouveau jour se lève pour la Cedeao

Dans son discours de bienvenue, Siengue A. Ki Secrétaire Général du WAAP, a fait savoir que cette inauguration est la célébration de la synchronisation des réseaux électriques de 13 pays de la sous-région. «En effet, depuis le 8 juillet 2023, les réseaux électriques de 13 pays de l’Afrique de l’Ouest fonctionnent comme un seul réseau. Ce sont le Sénégal, le Mali, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie et la Mauritanie», a listé le SG du Wapp.

Banniere carrée

À l’en croire, le marché régional de l’électricité de la CEDEAO a été conçu et mis en œuvre en trois phases. «La première phase constituée uniquement de translation bilatérale entre les sociétés d’électricité a été lancée le 28 juin à Cotonou, la deuxième phase qui permettra d’introduire un marché concurrentiel nécessitait la construction du CIC et ses équipements associés, maintenant que cela est chose faite, il ne nous reste plus qu’à achever les aspects administratifs sur lesquels nous travaillons avec le régulateur régional. Nous prévoyons de lancer la deuxième phase du marché l’année prochaine ici à Abomey-Calavi. La troisième phase qui devra introduire plus de concurrences et d’autres instruments financiers est envisagée d’ici 3 à 5 ans plus tard », explique Siengue A. Ki. Il croit aux potentiels des partenaires techniques pour relever les défis qui attendent le WAPP.

Représentant le Président Patrice Talon à cette occasion, le Secrétaire d’État à l’énergie Edouard Dahome a déclaré que cette cérémonie est le signe que la Cedeao est un bel instrument d’intégration au profit des populations de la sous-région. «Ce centre que nous lançons officiellement permettra en effet de mutualiser nos ressources énergétiques dans un partenariat bénéfique pour tous. Grâce à ce centre, le marché de l’électricité est désormais une réalité en Afrique de l’Ouest. Si le processus a été long pour mettre en place le centre, nous devons nous convaincre également que son inauguration est le début d’un long voyage qui aboutira à terme à son fonctionnement optimal sous la forme d’une véritable bourse régionale de l’électricité», a-t-il laissé entendre.

La cérémonie d’inauguration s’est achevée avec la coupure du ruban et la visite des locaux du CIC sous l’œil attentif des ministres de l’Énergie du Nigeria, la délégation de l’Union Européenne, et d’autres partenaires de la sous-région. Le Centre d’information et de coordination ouvre ainsi ses portes avec l’assurance que la question énergétique sera résolue dans tous les pays de la Cedeao.

B. K. S

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!