Atelier d’analyse des résultats des examens nationaux dans la commune de Cotonou: l’OCE-Littoral engagé pour l’amélioration un des performances des acteurs à divers niveaux

0 146

La salle de conférence de la mairie de Cotonou a abrité, ce 28 novembre 2023, l’atelier d’analyse des résultats des examens nationaux de 2020 à 2023 dans le département du Littoral. Une initiative de l’Observatoire Communal de l’Education (OCE) de Cotonou, soutenue par des partenaires grâce au Projet de Renforcement des Organisations de la Société Civile (OSC) pour la Redevabilité des Politiques Educatives et leur Mise en Œuvre (PRO-RePEM).

Prendre des résolutions afin d’améliorer les performances les années à venir. C’est l’objectif principal de l’atelier d’analyse des résultats des examens nationaux dans le département du Littoral tenu à la mairie de Cotonou ce 28 novembre 2023. Les travaux ont débuté par une cérémonie protocolaire ponctuée d’allocutions diverses. Dans ses propos introductifs, Gaëtan Kponoukon, président de l’OCE-Littoral est revenu sur l’un des objectifs de cette rencontre. « Nous nous réunissons dans le but d’identifier les éventuels problèmes qui se posent dans notre département et d’élaborer une feuille de route pour y remédier. Nous analyserons les tendances et les facteurs contributifs et les obstacles à la réussite de nos apprenants », a-t-il laissé entendre.
A l’en croire, il est essentiel que les acteurs du système éducatif comprennent les difficultés afin de préparer une feuille de route efficace pour leur résolution. « En identifiant les défis qui entravent la réussite de nos enfants, nous pourrons mettre en place des mesures concrètes pour les surmonter. Cela nécessitera une collaboration étroite entre tous les acteurs ainsi qu’une volonté commune de travailler ensemble pour le bien-être de nos enfants », a poursuivi Gaëtan Kponoukon qui a, pour finir, remercié les partenaires tels que Dedras, Woord en Daad, Oxfam Danemark, Social Watch, GPE, etc qui ont contribué à l’organisation dudit atelier.
A sa suite, Alphonsine Gansa, Directrice Départementale des Enseignements Maternels et Primaires (DDEMP)-Littoral a trouvé que c’est une bonne initiative. «A travers cet exercice, nous allons voir si nous avons fait des bonds et ça va nous permettre de prendre des résolutions et d’améliorer les résultats », a-t-elle souligné.
Aux dires de Flore Sèna Godjo, Directrice Départementale des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (DDESTFP)-Littoral, « Lorsque nous avons le souci de la réussite de nos enfants, nous devons être en mesure de créer des creusets, des occasions pour réfléchir afin de trouver des stratégies appropriées pour faire avancer ces différents résultats ».
Intervenant au nom du maire de la ville de Cotonou, Lydie Edith Defodji, directrice du développement local et de la planification de la mairie, a indiqué que cet atelier revêt une importance capitale, car il permet de trouver des solutions nécessaires pour améliorer les résultats des examens nationaux. « L’éducation est la pierre angulaire de notre société et la crédibilité du développement de notre nation. En tant qu’actrice du développement, je suis consciente de l’importance de fournir des opportunités éducatives de qualité à nos apprenants. Nous devons nous engager à leur offrir un environnement d’apprentissage stimulant des ressources pédagogiques adéquates et des enseignants compétents, afin de les préparer au mieux pour les défis académiques et professionnels qui les attendent », a-t-elle conclu.

Banniere carrée


Ouvrant officiellement les travaux de cet atelier, Simon Hounsa, Chargé de Mission du Préfet du Littoral a mis l’accent sur les causes qui annihilent parfois les efforts du gouvernement et des différents acteurs du secteur éducatif dans le département. Il a surtout insisté sur certaines réalités socioculturelles. « Nous devons être résolument engagés, réfléchir sur les causes et essayer d’apporter des solutions idoines à certains de ces problèmes qui jouent sur les résultats des examens dans le département du Littoral », a suggéré le représentant du préfet.
Après l’ouverture, l’atelier s’est poursuivi avec des travaux de groupe et s’est achevé sur l’adoption du plan de résolution des problèmes et des modalités de suivi de sa mise en œuvre.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!