Hommage aux légendes : le come-back de l’artiste Pao-Pao le 30 décembre à Azovè

0 651

Il est de ses artistes légendes qui ont émerveillé les populations du département Couffo et du Bénin entiers de par leurs créations musicales. Pao-Pao, cet artiste du milieu Adja, laisse des œuvres musicales de vieille souche qui traversent encore les générations. Un talent atypique qui très vite, dès son jeune âge dans les années 70 s’est révélé au monde du showbiz dans son collège. Comptant dans sa carrière environ une dizaine d’albums, et des centaines de titres, Pao-Pao chante la vie, la complexité de l’homme, la victoire, l’amour, etc. L’artiste annonce son come-back sur scène avec un concert d’hommage prévu se tenir le 30 décembre prochain à Azovè. Une initiative des jeunes Bernard Tchivadji (El solo) et Dokpo Marcel pour célébrer l’homme de son vivant. Dans cet article, nous retraçons le merveilleux parcours de cette légende vivante qui laisse dans sa discographie des titres qui parlent encore.

Un parcours d’apprentissage musical atypique

Essou Kouessi Pascal de son vrai nom, Pao-Pao commence en 1978 la musique dès son jeune âge après avoir intégré le Collège. L’énergie et le talent l’emmènent avec ses condisciples du Collège d’Aplahoué devenu aujourd’hui Collège d’enseignement général (CEG1) d’Aplahoué à créer en 1979 le groupe musical « LES PRINCES D’AZOVE ». La fougue et la passion du groupe pour la musique se sont fait vite révéler et il quitte le village pour remporter des trophées de compétitions musicales à Cotonou. Dans l’optique de toucher divers horizons et vivre pleinement sa passion, Pao-Pao quitte le département du Couffo pour celui du Zou. Il va intégrer un autre groupe dénommé : « LES ÉCHOS DU ZOU » à Abomey avant de s’envoler pour la Côte d’Ivoire. Au pays de Houphouët-Boigny, Pao-Pao, fait son parcours musical dans l’orchestre musical de Port-Bouet pendant cinq (5) bonnes années.

Banniere carrée

Une carrière musicale très riche en discothèque

Du retour de la Côte d’Ivoire, Pao-Pao va capitaliser les efforts de son talent. Il ramène de son voyage une maquette qu’il va présenter au groupe musical légendaire du Togo du nom de « SASSAMASSO ». Épris de la voix et du talent de Pao-Pao, Amedji Baudouin, arrangeur togolais a poli les premières sorties musicales de l’artiste. Pao-Pao va sortir alors son premier album officiel intitulé « Ago » en 1991. Une année après, c’est-à-dire en 1992 il sort l’album « Victoire » avant d’enchainer avec un Enkpen zan en 1993 et après « Wamenon ». « Je me produisais en studio chaque année puisque le matériel et les moyens de bords n’étaient pas au rendez-vous. À l’approche des fêtes, les mélomanes attendaient de nouvelles sorties pour se régaler. J’étais obligé de produire un album par année », confie l’artiste lui-même avec fierté. L’artiste a enregistré au total neuf (9) albums, avec des titres célèbres qui traversent les générations. Toutefois, Pao-Pao s’est fait aussi produire dans l’humour. Il va laisser le monde artistique un peu plus tard et se tourner vers d’autres horizons faute de moyens et de ressources pour se faire propulser sur le toit du monde. Ce 30 décembre la légende annonce son retour sur scène avec des artistes surprises. Il est temps de redonner un autre goût à ses efforts de longue date, et pour son apport à la musique béninoise. Il faut donc le soutenir dans cette nouvelle aventure. Rendez-vous à Azovè le 30 décembre 2023.

Médard Clobechi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!