Distribution de vivres aux populations et soutien de la diaspora en cette période de fêtes de fin d’année : L’He Ernest Médéwanou répand la joie de Noël à Toviklin

0 944

La commune de Toviklin est le chouchou de deux acteurs qui ont organisé un double événement social en cette période des fêtes de fin d’année. Il s’agit de l’honorable Ernest Médéwanou et de l’association Diaspora sans frontières du département de la Martinique. L’action conjuguée des deux acteurs a permis de répandre la joie de Noël dans tous les coins et recoins de la commune de Toviklin. Pour l’édition 2023, les grands moyens ont été mobilisés pour le soutien social. L’acte de distribution de vivres devenu un rituel annuel depuis deux décennies dans la commune de Toviklin a été couplé avec le don de 21 sacs de riz aux ménages vulnérables et d’un appui financier à 67 orphelins.

Ce don est l’œuvre de l’association Diaspora sans frontières du département de la Martinique. Au total, 10 tonnes de riz et une enveloppe financière d’un million (1.000.000) de francs CFA pour l’achat des condiments ont été distribuées gracieusement pour apporter la joie dans les ménages vulnérables à Toviklin. Ernest Médéwanou s’est installé dans l’espace social comme un homme au cœur affectueux, sensible et attentif aux besoins de ses semblables.

L’honorable Ernest Serges Médéwanou, défenseur de la cause de la veuve et de l’orphelin, se souvient de l’importance du riz dans les festivités de Noël pour le peuple Adja. Depuis lors, il en fait don aux ménages vulnérables ou ayant de difficultés à s’offrir ce précieux mets. «Je sais ce que représente le riz pour le peuple Adja. Dans notre tradition si vous ne préparez pas du riz le jour de la fête de Noël, c’est que la misère vous a anéanti», a rappelé l’honorable donateur.

Pour lui, il n’est pas normal d’être heureux seul. «Si vous êtes heureux, mais entourés des miséreux, alors, vous êtes miséreux également», a insisté l’honorable Ernest Médéwanou.

Les personnalités présentes
Banniere carrée

Le social mobilise des personnalités

L’honorable Ernest Serges Médéwanou mesure et saisit à sa juste mesure ses responsabilités vis-à-vis de sa communauté. Son discours dans lequel il faisait de la prospérité partagée un devoir en est une preuve. Nul ne peut être heureux tout seul. Cet engagement social soutenu cette année par l’association Diaspora sans frontières du département de la Martinique a mobilisé plusieurs leaders et personnalités publiques. Le député Jérémie Adomahou, représentant les députés et autres leaders politiques présents à la cérémonie de don de sacs de riz et d’argent de condiments a mis l’accent sur l’essentiel.

Selon lui, le hautement social n’est plus seulement l’œuvre du gouvernement. C’est à cœur joie, dira-t-il qu’il a répondu spontanément à l’invitation de l’honorable Ernest Serges Médéwanou qui donne le bon exemple à travers un soutien social continu aux populations. L’impressionnante mobilisation autour de la cérémonie, son caractère inclusif et général ont été salués par le député Jérémie Adomahou.

Pour Donald Alfred, vice-président de l’association Diaspora sans frontières de la Martinique, Toviklin n’est que le début des actions sociales de son association au Bénin. En février dernier, l’association Diaspora sans frontières du département de la Martinique a apporté des kits scolaires aux enfants du CM2 de la cité lacustre de Ganvié. «Aujourd’hui c’est encore plus fort puisqu’il s’agit d’aider les familles à Toviklin, ville natale du fondateur de notre association. Nous avons apporté notre contribution pour permettre aux familles de fêter dans la joie et dans l’espoir d’un avenir meilleur. Lorsqu’on vient dans les pays de ses ancêtres, le minimum à faire c’est d’aider les âmes orphelines, fer-de-lance du Bénin», a conclu Donald Alfred. Le bien attire le bien, dit-on. La constance dans l’aide sociale marquée par la distribution des vivres aux populations captive les attentions. Aujourd’hui, c’est l’association Diaspora sans frontières du département de la Martinique qui emprunte le couloir social tracé par l’honorable Ernest Serges Médéwanou.

Preuve qu’avec un bon leadership des filles et fils d’une communauté, la misère sera enrayée. Les populations de Toviklin en profitent déjà.

Brivaël Klokpê Sogbovi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!