Pour production de fausses pièces et fausses déclarations : Voici les 5 entreprises suspendues par l’autorité de régulation des marchés publics (ARMP)

0 3 358

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) au Bénin a pris une mesure draconienne en suspendant cinq entreprises de la commande publique. Cette action intervient suite à la production de fausses pièces dans leurs offres pour le compte de la commune de Pèrèrè.

5 entreprises sont désormais suspendues par de Régulation des Marchés Publics (ARMP). Il s’agit des entreprises, « CETES », « CIVEA SARL », « ETS MARCOS GLOBAL INVEST », « ETS BELKY », et « FISS ARTS BATIMENTS ». Cette sanction est prévue pour une période de deux (02) ans, débutant le 29 décembre 2023 et se terminant le 28 décembre 2025. Les promoteurs et gérants de ces entreprises ne sont pas épargnés, étant eux-mêmes exclus pour une durée de cinq ( 05) ans à compter de la même date. Il s’agit de : LOKONON EVENON VIGNONCE (CETES), AL-ANRIF TAWEMA (CIVEA SARL), DANSOU SONAGNON ROMARIC (ETS MARCOS GLOBAL), ODJO ADECHINA AFFISSOU (FISS ARTS BATIMENTS) et madame MONDOTE ELVIRE (ETS BELKY)

La décision d’exclusion a été officiellement prise le 21 décembre 2023 par l’ARMP, à la suite de l’examen d’une dénonciation signalant des déclarations mensongères et la production présumée de fausses pièces. Ces sanctions découlent d’infractions avérées liées à l’appel d’offres concernant la construction de trois modules, comprenant salles de classes et magasins, dans des écoles primaires publiques de Kpatékou-Daba, Gninsy/B, et Bonamero/B, situées dans la commune de Pèrèrè.

Banniere carrée

Les faits révèlent que les offres des cinq entreprises incriminées ont été écartées de la procédure grâce à la vigilance de la PRMP (Procédure de Régulation des Marchés Publics) et du Chef de la Cellule de Contrôle des Marchés Publics de la commune de Pèrèrè. Malgré cela, lors de l’instruction du dossier à l’ARMP, ces entreprises n’ont pas pu fournir les preuves nécessaires pour étayer leurs déclarations, renforçant ainsi les décisions de suspension.

Le Conseil de Régulation a aussi demandé au Secrétaire Exécutif de la commune de Pèrèrè la suspension de leurs fonctions de monsieur SIDI ALI ISSIAOU, Personne responsables des marchés publics de la commune de Pèrèrè, et de monsieur ZANKARO ZAKARI SAKA, Chef de la Cellule de Contrôle des marchés publics de cette même commune.

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!