Forces Armées Béninoises (FAB ) : Des centaines de militaires envoyés à la retraite d’office

1 12 738

C’est un secret de polichinelle depuis quelques jours au sein des forces de défense et de sécurité. Une loi est votée pour chaque corps et dont les décrets d’application ont été signés le 9 janvier 2024, et qui confèrent des prérogatives aux responsables de commun accord avec les ministres de tutelle d’envoyer des agents à la retraite d’office. Déjà au niveau de la police républicaine, trois cent quinze (315) ont été éjectés des rangs, trente (30) à la douane béninoise et dix-sept (17) au niveau des eaux et forêts.

Cette mesure, qui consiste aux fonctionnaires ayant déjà fait 20 ans au moins de service, s’applique dans le rang des Forces Armées Béninoises (FAB).

Mais, à ce niveau, un mystère couvre l’identité des soldats touchés par l’application de cette loi. Comme l’indique son nom, la grande muette, il est difficile et il faut visiblement un parcours de combattants pour obtenir la liste dans le circuit. Engagé dans la fourniture de la véritable information à ses lecteurs, le département enquête et investigation de Le Potentiel est parvenu quand même à obtenir plusieurs dizaines de noms, mais comme une entrée dégustative, on vous livre quelques noms en attendant la publication intégrale de la liste.

Banniere carrée

On peut citer entre autres, le colonel Nicaise Houndjrèbo, Directeur de la sécurité militaire (DSM), de Jean-Claude Tchango, de Eric Sostène Dazan et de Célestin Oré Djédou. Un général est également sur la liste, confirme notre source très crédible et un colonel médecin militaire très vénéré est également éjecté.

En ce qui concerne l’intégralité des noms, il est à noter que c’est de la mer à boire pour l’équipe d’investigation, car trois (3) différents chiffres se dégagent des recoupements. Parmi ces 3, quatre (4) différents officiers différemment contactés sont unanimes sur plusieurs centaines. Le département enquête et investigation (Dei) a pu avoir une cinquantaine de noms à qui notification de retraite d’office a été faite. Au nom du droit de savoir, le DEI s’attelle à mettre à disposition, la liste intégrale des FAB envoyées à la retraite anticipée appelée par la loi relative à la retraite d’office. À suivre.

Ulrich ZINSOU

1 commentaire
  1. Adjagnon dit

    Est ce que ceux qui ont été envoyées à la retraite forcé , les restes de leur salaire sur le reste de des années qu’ils doivent faire dans la fonction seront payés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!