Sécurité routière : la Police Républicaine met les différents acteurs en ordre de bataille pour le respect des normes

1 2 155

En sa qualité de garant de la sécurité publique, la Direction Générale de la Police Républicaine a initié une séance de sensibilisation à l’endroit des différents acteurs de la sécurité routière. Elle s’est déroulée ce mardi 6 février 2024 à son siège à Cotonou. Ayant pris part à cette séance de sensibilisation, le Directeur du Centre National de Sécurité Routière (CNSR), le Directeur de la Sécurité Publique de la Police républicaine, les Directeurs départementaux de la Police républicaine accompagnés des commissaires centraux, les responsables des conducteurs de taxi-motos et les présidents des différents clubs de motards, tous ont eu la bonne information sur la nécessité d’assurer à bien la sécurité des personnes et des biens.

«Cette séance a permis aux participants d’échanger sur les effets dévastateurs du non-respect des prescriptions du code de la route et d’attirer l’attention des uns et des autres sur les mesures dorénavant prises par la Police républicaine pour jouer pleinement sa partition dans la lutte contre l’incivisme grandissant sur les axes routiers», lit-on dans un communiqué de la Police Républicaine. En prenant la parole, le DGPR Soumaïla Yaya a insisté sur l’importance pour les usagers de respecter le code de la route à travers la limitation de la vitesse dans les agglomérations, le port de casques pour eux- mêmes et pour leur usager.

Banniere carrée

De même, il a rappelé le danger qui découle de la communication en pleine circulation, au volant, les surcharges et le non-respect des couloirs de circulation par certains motocyclistes. Le communiqué de la police indique également que la lutte contre le défaut d’immatriculation des motocyclistes va démarrer dans le mois de mars prochain. Il a saisi l’occasion pour inviter les différents acteurs à expliquer cela à leurs membres pour une lutte réussie dans toutes les localités du Bénin.Le Directeur Général du CNSS lui est revenu sur l’état dégradé des axes routiers causé par les cas d’accident et les autres comportements déviants des usagers et de l’incivisme.

Il a promis l’entière disponibilité de sa structure pour accompagner l’initiative et discipliner les conducteurs. Les représentants des conducteurs de Taxi-moto, des conducteurs de motards et les responsables de la police ayant pris part à cette séance, sont sortis mieux aguerris pour être les ambassadeurs de la Police Républicaine auprès des populations.

Ulrich ZINSOU

1 commentaire
  1. Ephrem DYGNON dit

    Courage

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!