Élections législatives et régionales 2024 au Togo : face à la presse, le parti ANC marque son désaccord avec le nouveau découpage fait par le gouvernement

0 530

Le parti d’opposition Alliance Nationale pour le Changement (ANC) du Togo a donné de la voix à propos du processus électoral lancé depuis quelques jours pour les élections législatives et régionales. Face à la presse ce samedi 10 février 2024, la formation politique de Jean-Pierre Fabre a dénoncé notamment le nouveau découpage gouvernemental et rejette toute forme de découpage qui selon elle viole la constitution du pays et le Code électoral en vigueur.

De même, la rencontre de ce samedi avec la presse a permis à l’ANC d’exposer ses griefs sur le prolongement du mandat des députés actuels, la fixation du cautionnement qui est de 100 000 F en 2018 pour prendre part aux scrutins et d’autres irrégularités. Mieux, le parti a dénoncé dans sa déclaration l’ “opacité totale qui a entouré la préparation des élections, le chronogramme, les dates” et autres.

Banniere carrée

In Extenso, la déclaration du parti

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!