Grave intoxication sur une prétendue mise en résidence surveillée du chef d’état-major général de l’armée béninoise : 3 personnes déposées en prison par la CRIET à l’instant

0 1 840

Très rapidement, tout a évolué dans le dossier sur la prétendue mise en résidence surveillée du chef d’état-major général de l’armée béninoise, Fructueux Gbaguidi. Après plusieurs jours en garde à vue, les sept (07) individus interpellés ont été pour une première fois présentés au Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET).

Après une journée de moults débats suivie de très près par le Département d’Enquête et d’Investigation (DEI) de votre groupe de Presse Le Potentiel, il convient de retenir que trois (03) personnes sur les 7 sont placés sous mandat de dépôt et déposées en prison et quatre (04) autres sont libérées. D’autres poursuivis sans mandat. En attendant d’être à nouveau devant la Cour dans les prochaines semaines, ils sont déposés à la prison civile de Missérété.

Banniere carrée

Il s’agit d’une première série des arrestations, car d’autres individus sont activement recherchés signalent une autre source. Indiquons, que ces 3 individus arrêtés entre le jeudi 15 février et le samedi 17 février dernier sont poursuivis pour diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux.

D’autres charges pourraient être retenues contre eux lors de la prochaine comparution prévue dans les prochaines semaines. À suivre.

Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!