Tournée nationale d’échanges du parti Up-r avec les militants à la base : Djogbénou, une figure d’union qui étend les racines du baobab

0 492

Le parti Union Progressiste le renouveau (Up-r) est dans une phase de restructuration qui lui offre un ancrage territorial à nulle autre pareille. Le président du parti au logo du baobab surplombé par l’arc-en-ciel n’avait d’ailleurs pas le droit de démériter. Militant dans l’âme, activiste incontesté et intellectuel de haut rang, Joseph Fifamè Djogbénou a très tôt pris la mesure de ses responsabilités à la tête du parti Union Progressiste le renouveau.

Sur l’échiquier politique national, le professeur de droit qui fait figure d’autorité pour sa maîtrise des enjeux de gouvernance publique imprime sa marque aux fins d’installer son parti Up-r dans le costume du parti le plus grand du Bénin. Ça y est, peut-on s’exclamer ! Le slogan n’est plus un vœu imaginé empreint de rêve. Face au poids de l’évidence, les faits finissent par donner raison au président Joseph Fifamè Djogbénou. Grâce à son leadership assumé, le parti Union Progressiste le renouveau dans une vision d’extension et de conquête des terroirs jadis aux mains de partis concurrents.

Après une année 2023 marquée par l’élection victorieuse de 53 députés sur les 109 qui siègent au parlement, au parti Up-r, les ambitions sont constamment revues à la hausse. Pas question pour le président Joseph Fifamè Djogbénou de dormir sur les lauriers. Avec ses camarades politiques, il n’est pas question de se contenter de dire ”oui, nous sommes le plus grand parti politique du Bénin avec plus de députés et de maires élus”. Joseph Djogbénou sait que le combat politique passe par l’occupation de terrain. En cela, et selon le document programmatique du parti, le président Joseph Fifamè Djogbénou a engagé les plus hautes instances dans une tournée nationale depuis quelques semaines.

Dans toutes les vingt-quatre (24) circonscriptions électorales, les militants du parti Up-r ont reçu la forte délégation conduite par le Président Joseph Fifamè Djogbénou. L’approche participative a permis d’échanger avec les militants sur des sujets qui engagent la vie du parti ; de s’enquérir des nouvelles liées à la vie du parti dans les localités puis de procéder par la même occasion à l’installation des cellules de base.

Alors que cette tournée nationale s’en va connaître son épilogue dans quelques heures avec une descente dans l’Ouémé et dans la 15e circonscription électorale, c’est avec fierté que l’on entendra le président Joseph Fifamè Djogbénou se réjouir de l’installation effective de près de six mille (6.000) cellules de base du parti Union Progressiste le renouveau à travers tous les villages du Bénin. Répondants directs à la base, ces cellules sont très importantes pour permettre au parti d’avoir un ancrage territorial. L’action assumée du président Joseph Djogbénou permet ainsi d’étendre les racines et branches du baobab dans tous les villages et hameaux du Bénin.

Banniere carrée

Le parti devient ainsi un parti de masse, un parti populaire et une organisation politique puissante qui monte en flèche. Les militants à la base ne cachent pas leur admiration face à l’organisation parfaite de cette tournée nationale. La mobilisation était à son comble et l’engouement est resté intact. Les lignes de fracture au sein des militants du parti ont été examinées et des solutions pratiques ont été apportées. La ”guerre froide” annoncée il y a quelques jours dans la presse entre les anciens militants du parti Union Progressiste (UP) et les anciens militants du Parti du renouveau démocratique (Prd) n’aura pas lieu, assure un élu du parti Up-r. Sous le leadership du président Joseph Fifamè Djogbénou, des réunions ont été organisées entre les factions rivales à la base. «Il n’en est rien, lundi dernier, nous avons tenu une réunion. Joseph Djogbénou a réglé totalement cette situation. Les gens sont revenus à de meilleurs sentiments (…)», confie une source interne au parti Up-r qui précise que l’installation des cellules de base à Cotonou s’est alors bien passée avec les militants.

Plus donc question de parler d’une crise en gestation entre des anciens militants Up et Prd. «Le président Joseph Djogbénou leur a dit que le mariage avec le Prd était un mariage à vie», rapporte la même source. Le président Joseph Fifamè Djogbénou a ainsi réussi à ramener tous les militants sur la voie de la réconciliation. De Cotonou à Porto-Novo en passant par Missérété, les Aguégués et autres, les réunions de réconciliation se sont bien déroulées entre Ex-Up et ex-Prd.

Les différends et les guerres d’intérêt qui allaient mettre à mal la cohésion au sein du parti Union Progressiste le renouveau ont été solutionnés grâce à l’agilité du président Joseph Fifamè Djogbénou. Le leadership de l’homme est de plus en plus salué. Son ombre plane sur le parti et produit des résultats.

Joseph Djogbénou séduit et suscite une admiration dans le rang des responsables et des militants du parti qui sont fiers de l’avoir comme président. Avec le gouvernail en main, Joseph Fifamè Djogbénou va assurément conduire le parti Union Progressiste le renouveau vers la bonne rive et engranger encore plus de résultats à l’avenir.

Brivaël Klokpê Sogbovi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!