Mafia foncière dans le département du Zou: l’ancien chef service des affaires domaniales de la mairie de Zogbodomey, Maxime Kidjassou déposé en prison

0 2 339

Le ciel s’assombrit chaque jour que Dieu fait pour les amoureux des délits fonciers. Dans le département du Zou et plus précisément dans la commune de Zogbodomey, Maxime Kidjassou, ancien chef service des affaires domaniales et environnementale et actuel chef division des affaires domaniales n’est plus libre de ses mouvements.

Des sources du département enquête et Investigation ( DEI) du groupe de presse dans l’administration communale de la mairie de Zogbodomey, Maxime Kidjassou à la suite d’une longue procédure conduite par le commissariat, il a été présenté ce mardi 12 Mars 2024 au parquet du tribunal de première instance de première classe d’Abomey. C’est à la suite d’une longue audition et vu les éléments à charges, le parquet n’avait plus d’autres choix que de le mettre sous mandat de dépôt. Aussitôt, il a été à la prison d’après les mêmes sources.

Banniere carrée

Il est poursuivi selon les mêmes sources pour trois chefs d’accusations. Il s’agit de faux certificats, fausses attestations et faux en écriture privée. En attendant son jugement à une audience dans les semaines à venir, il est important de rappeler que c’est un fonctionnaire de l’organisation internationale Plan Bénin à la retraite dont la parcelle a été mystérieusement vendue qui a déposé la plainte qui a abouti à la privation de liberté de Maxime Kidjassou.

Dans le dossier d’autres personnes et notamment un élu communal a été écouté sur Procès verbal et présenté également au parquet. A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!