Adoption de la loi modificative et complétive du Code électoral : l’adresse du président Jacques Ayadji de Moele Bénin à ses militantes, militants et sympathisants

0 941

Dans ces temps d’incertitude suite à l’adoption de la loi modificative du Code électoral, Jacques AYADJI s’est adressé à ses militants. C’était une occasion, de rappelé l’identité du creuset politique, ses objectifs et les combats, les déterminations. Il a affirmé la volonté du parti a relevé les défis à venir et à poursuivre les différentes luttes. Pour lui, Moele – Bénin continuera d’être un vecteur de changement positif dans notre société.

Lire l’intégralité de son adresse

Militantes, Militants, Sympathisantes et Sympathisants de MOELE-BÉNIN.

Chers compagnons et chers compagnons de lutte.

Le devoir m’appelle, en ces moments de grandes interrogations consécutives à l’adoption de la loi modificative et complétive du Code électoral, à m’adresser à vous dans le but de :

  1. nous rappeler notre identité, qui nous sommes ;
  2. nous amener à nous souvenir de notre raison d’être, de nos objectifs, de nos combats et du parcours qui a été le nôtre jusqu’à ce jour ;
  3. nous rappeler notre détermination à avancer et à poursuivre ensemble la route, celle-là même que je présentais déjà dans le cadre de notre congrès ordinaire des 2 et 3 septembre 2023,comme une route longue.
  1. Qui sommes-nous ?

Nous sommes le Mouvement des Élites Engagées pour l’Émancipation du Bénin (MOELE-BÉNIN), un parti politique qui a satisfait à toutes les exigences de la charte des partis politiques pour devenir un creuset d’actions politiques respectueux, depuis sa création, des standards qui régissent le fonctionnement de tout parti politique digne de ce nom : réunions statutaires régulièrement tenues, conseils nationaux et congrès ordinaires toujours tenus à bonnes dates, un fonctionnement interne démocratique avec à la clé, une ligne idéologique clairement affirmée. C’est bien cela être un parti politique, et MOELE-BÉNIN a été créé autour d’un idéal dans un esprit de nouveauté qui prédispose à l’innovation et au progrès, et non à une logique du recyclé ou du déjà-vu, c’est-à-dire, prédisposé au même sort que tout ce qui a été vu et vécu depuis les années 1990 à ce jour et connus de tous. C’est peu dire que l’arsenal juridique n’y fera et n’y pourra rien. Osons donc innover avec MOELE-BÉNIN pour nous donner de réelles chances, de la solidité, de la longévité au-delà des régimes successifs avec seul crédo le service en politique. C’est ce dont notre pays a le plus besoin au plan politique et pour son devenir. Tout est plutôt dans l’Homme et dans la manière dont il entreprend et conduit l’édification de la bâtisse. Ce genre de progrès ne s’obtient pas par la loi. C’est un leurre, c’est ma conviction et je ne souhaite pas être celui qui a eu raison trop tôt.

Notre parti politique a fait le choix de rester dans une dynamique de construction méthodique dans la durée. Car la gestion des affaires publiques requiert savoir et expérience, un apprentissage sérieux, patriotique et républicain qui garantit au peuple, des décisions où prime l’intérêt général. D’où ma première exhortation qui nous appelle à bâtir du vrai, du solide et du durable pour avoir l’assurance d’un grand parti, par ses actes et sa conscience des responsabilités qui lui incombent face aux attentes de notre peuple. Et c’est ce à quoi nous nous employons depuis 2018 avec foi, conscience et détermination. Qu’aucune conjoncture ne nous amène à opérer une sortie de piste pour aller grossir quelque autre ce soit. La grandeur d’un parti, c’est d’abord dans la qualité de ses membres, la qualité de son fonctionnement et la cohérence de sa marche.

  1. Nos objectifs et nos combats

Dans la vérité, nous travaillons pour la patrie ; telle est notre devise. Sans tricherie, sans louvoiement et conscients des enjeux, la barque MOELE-Bénin fait du chemin dans une fidélité sans faille à ses objectifs de formation des militants, dans le but de les rendre aptes à servir et à défendre le pays et son image par un comportement exemplaire. Un creuset politique comme le nôtre n’est pas légion sur l’échiquier politique national et les honnêtes gens le confessent humblement et sincèrement. Alors, ma deuxième exhortation nous appelle à conserver et préserver la bâtisse dont nous sommes auteurs, acteurs et fondateurs au lieu de courir grossir des rangs étrangers et d’avoir à y vivre sans identité.

Banniere carrée
  1. Notre détermination à avancer

Dans une marche politique, tout comme dans une vie, il faut avancer malgré les obstacles et les chutes et travailler à impacter positivement afin de laisser au présent comme à l’avenir des traces qui vous rendent fiers de vous-mêmes, et qui rendent aussi fiers, celles et ceux qui vous ont croisés ou côtoyés. Notre modeste histoire, depuis notre création, peut nous rendre toutes et tous fiers de ce que notre parti dispose de ressorts et d’énergies propres, capables de maintenir la barque dans la direction unanimement choisie en dépit des tempêtes et soubresauts du temps. C’est la preuve que les fondations sont solides et méritent d’être sans cesse consolidées, à l’aune des vicissitudes qui ont jalonné notre modeste parcours et qui ont été transcendées avec dignité et esprit de suite, telles des opportunités qui nous ont fait prospérer à bien des égards. Tels un père et une mère qui mettent un enfant au monde et se donnent les moyens de l’éduquer, de l’instruire pour lui offrir les gages d’une vie d’adulte heureux, continuons sans relâche à faire avancer notre parti MOELE-BÉNIN et, en cela, mon exhortation est de nous inviter à nous remobiliser pour faire grandir MOELE-BÉNIN avec fierté être responsabilité, en vue de conquérir le pouvoir par les voies orthodoxes. Toutes les conditions auront été réunies, à savoir :

  • la fondation est solide.
  • les acteurs sont convaincus des enjeux.
  • le peuple nous aura observés, fait confiance et prêt à nous suivre.

D’où mon ultime exhortation à consolider l’œuvre en cours, par respect pour notre engagement de construire MOELE-BÉNIN sur une fondation solide, plutôt que de faire l’option de la facilité et des raccourcis qu’on tente de nous proposer, voire nous imposer par tous les moyens. Apprenons de l’histoire, regardons dans le rétroviseur pour éviter de rééditer ce qui fut et qui n’a guère prospéré. Accrochons-nous à la vérité et, en cela, j’en emprunte à une citation qui m’inspire « Le chemin de la vérité peut être sinueux. Mais chaque pas compte. Ne jamais abandonner, car la victoire appartient à ceux qui restent fidèles à leurs convictions. ».

Alors Militantes, Militants, Sympathisantes et Sympathisants de MOELE-BÉNIN, resserrons les rangs, tournons le dos aux raccourcis et restons focus sur l’avenir, il promet, je vous l’assure en ma qualité de Président et de guide que vous vous êtes choisi pour notre parti.

Vive MOELE-BÉNIN dans sa marche méthodique être résolue.

Vive le Bénin.

Dans la vérité, nous travaillons pour la patrie.

Je vous remercie.

Cotonou, le 25 mars 2024

Le Président,

JacquesO. H.SAYADJI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!