Frontière Togo-Ghana à Aflao au Togo : haut level de la corruption avec les policiers Togolais

0 2 261

À la Frontière Togo-Ghana et précisément à Aflao du côté de Togo, une pratique constatée suscite l’indignation des citoyens mais beaucoup plus des passagers. Des policiers Togolais exigent des paiements arbitraires aux passagers détenteurs ou non des pièces d’identité ( cartes ou passeport CEDEAO). Une action qui est dépourvue de justification légale. Les témoignages recueillis par une équipe du Potentiel révèlent une réalité peu commode. Les policiers imposent un paiement de 2000 F et même parfois 5.000F à quiconque souhaite traverser la frontière, même aux détenteurs de la carte CEDEAO. Cette mesure coercitive affecte directement les passagers qui se retrouvent contraints de payer pour exercer son droit fondamental de circulation.

Banniere carrée

Face à cette pratique abusive, la population exprime son mécontentement et appelle à son abolition immédiate. La libre circulation des biens et des personnes est un pilier essentiel du développement économique et social, et les citoyens réclament son respect sans entraves ni conditions financières injustifiées. À suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!