Résultats de la radiographie après l’incident entre les éléments de la police républicaine et un usager hier dans le Couffo: c’est confirmé, le pied gauche du commissaire d’Azovè écrabouillé

0 8 256

C’est très difficile, c’est même de la mer à boire pour le commissaire d’Azovè. Après l’annonce exclusive de l’information relative à l’incident entre un usager et le responsable du commissariat d’Azovè dans la commune d’Aplahoué, département du Couffo dans la nuit de ce dimanche 31 mars 2024, le département enquête et Investigation (DEI) a dépêché une équipe au nom du droit de savoir des lecteurs que vous êtes pour mieux suivre l’évolution sanitaire du chef d’unité victime d’un accident de travail.

Ce qu’on redoutait est malheureusement arrivé. Après les examens médicaux, notamment la radiographie au CHD de Lokossa dans le département du Mono où le commissaire a été admis et hospitalisé, il est constaté sur le cliché des multiples fractures des os de la jambe gauche ou l’usager l’a violemment cogné.

Banniere carrée

Le consultant maison des questions santé du potentiel nous révèle d’ailleurs que compte tenu de la gravité des résultats de la radiographie, il ne sera pas exclu que le commissaire soit référé au service traumatologie du CNHU-HKM pour une meilleure prise en charge.

Au regard de l’état critique du pied, le rétablissement de cette jambe dont les os sont brisés prendra plusieurs semaines, voir plusieurs mois. Il est urgent que l’État prenne des dispositions pour une meilleure prise en charge de la victime de l’accident en mission républicaine. Dans nos prochaines publications, la rédaction reviendra sur d’autres facettes de cet incident. À suivre.

Joseph Sossou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!