Yo-yo autour de la deuxième lecture de la révision constitutionnelle au Togo : Faure Gnassingbé repousse les échanges électorales pour une cause non essentielle et pas urgente

0 794

Initialement prévues pour le 20 Avril 2024 , les élections législatives et régionales sont désormais repoussées à une date ultérieure. C’est la décision issue, de la rencontre entre le bureau de l’Assemblée nationale et le Président Faure Gnassingbé ce lundi 30 Avril 2024. En effet, le bureau de l’Assemblée nationale a souhaité avoir quelques jours pour permettre aux députés d’engager une large consultation au sujet de l’adoption de la nouvelle constitution. Ainsi, le Président Faure a décidé de procéder à un léger réaménagement du calendrier des échéances prochaines. L’opposition vent debout conteste déjà cette décision et estime que le Président compte faire un coup d’État constitutionnel avec cette législature monocolore illégitime.

Banniere carrée

Lire l’intégralité du communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!