8 ans de gestion du gouvernement de la Rupture : le Conseiller Communal du BR Brice Adonon attribue 18/20 à Talon

0 351

18/ 20. Si l’occasion lui était donnée de noter la gouvernance du Président Patrice Talon depuis 2016, c’est la forte note que le conseiller communal à la Mairie d’Abomey-Calavi Brice Bigbé Adonon attribuera au pouvoir de la rupture.

En 8 années de gouvernance et de mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement (Pag), le conseiller de l’Arrondissement de Togba élu sur la liste du parti Bloc Républicain (Br) a noté une transformation systématique dans tous les secteurs.
Des infrastructures administratives, routières en passant par les courageuses réformes politiques comme on n’en a jamais eu au Bénin…, Brice Bigbé Adonon pense que Talon et son gouvernement méritent 18 points sur 20. Un satisfecit qu’il a exprimé dans une interview exclusive accordée au Groupe de Presse Le Potentiel.

(Intégralité de l’interview)

Le PotentielVous êtes sûrement l’une des premières personnes à croire et à soutenir le candidat Talon devenu président de la République en 2016. Après 8 ans de gestion à la tête du pays, quelles sont vos impressions par rapport à sa gouvernance et à ses réalisations de manière générale ?

R : C’est formidable et très géniale la gestion de son Excellence Patrice Guillaume Athanase TALON. Si on devait attribuer une note à sa gestion à la tête du Pays ce serait 18/20.

J’en veux pour preuve toutes les réalisations physiques en termes d’investissements publics dans les routes, dans les bâtiments administratifs, les Hôpitaux etc. En passant par les réformes administratives, sanitaires, économiques et surtout politiques. C’est énorme ce que le Président et son gouvernement ont pu faire en 8 ans.

C’est vrai que l’Homme dans sa finitude et son bon vouloir ne peut pas tout faire parce qu’il n’est pas Dieu.
Il aurait bien voulu faire certaines choses mais avec les aléas de temps et de gestion, il ne pourra pas le faire si la volonté de Dieu ne lui permet pas cela.

Banniere carrée

Je crois que chercher à le comparer avec la gestion des autres pouvoirs précédents, on pourra dire qu’il a beaucoup fait pour notre pays surtout en matière de lutte contre la corruption, de lutte contre les crimes rituels et les braquages et autres. Je crois qu’on pourra lui faire encore confiance si notre constitution le permettait.
Mais je prie le Bon Dieu qu’il nous trouve un dauphin qui pourra le remplacer et continuer avec la dynamique et avec la même rigueur dans la gestion des choses de l’Etat.

En matière du social, il a failli un peu mais cela ne veut pas dire qu’il devait nous partager de l’argent liquide pour que nous puissions vivre. Il aurait pu aller au contact des paisibles populations par des audiences foraines pour prendre le pool et savoir comment gérer le volet social.
Mais somme toute, il est vraiment bon. Que Dieu tout puissant l’accompagne dans le reste du temps pour sa gestion à la tête de notre Pays.

Le Potentiel – Le chef de l’Etat dans sa gestion dispose d’assez de réalisations dans plusieurs domaines, lequel des domaines retiennent plus votre attention et pourquoi ?

R : Les routes et autres investissements publics, tout bon gouvernement pouvait le faire selon leur plan d’action du gouvernement. Moi personnellement les domaines qui m’ont sidéré dans la gestion de son excellence Patrice TALON, c’est l’ensemble du paquetage de réformes courageuses dans certains domaines que seul lui avec sa rigueur pouvait le faire.

S’il était comme son prédécesseur, il allait reculer avec la pression de la population qui ne voulait pas la rupture effective avec nos anciennes pratiques frauduleuses qui plombaient le développement du Pays.
Vraiment en matière de réformes il est le premier depuis les indépendances jusqu’à ce jour. N’en déplaise à nous-mêmes qui sommes de la mouvance présidentielle. Conclusion, En matière de rigueur dans la gestion TALON n’a pas d’amis.

Le Potentiel – Qu’est-ce que vous attendez de lui pour les 2 ans qu’il doit encore passer à la tête de la nation ?

R : Juste une seule chose. Travailler activement pour nous donner un dauphin digne de ce nom pour préserver les acquis de son système. Tout en maintenant le cap sur la rigueur dans la gestion et surtout la lutte contre l’insécurité.

Propos recueillis par Ulrich ZINSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!