Tournée de sensibilisation du CERFER à Cotonou du 14 au 17 mai 2024 : Le CERFER lance une tournée de sensibilisation dans les pays du Conseil de l’Entente

0 614

Cotonou, le 15 mai 2024 – Visite du CERFER au ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle.

Rencontre au MESTFP

Le Centre Régional de Formation pour Entretien Routier (CERFER) de Lomé, institution spécialisée du Conseil de l’Entente a marqué la première étape de sa tournée de sensibilisation. Le Bénin a été la première étape de la tournée.

Une première journée intense et fructueuse a permis de rencontrer les autorités du pays. La journée du mercredi 15 mai 2024 a débuté à 9 heures par une rencontre officielle dans la salle de conférence « Codir » du ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle. Présidée par le Directeur du Cabinet, M. Ayouba Garba, cette réunion a vu la participation des conseillers techniques du ministère et des cadres à divers niveaux du ministère pour connaître davantage le CERFER et discuter des enjeux de la formation technique et professionnelle.M. Coffi BADOU, administrateur du CERFER au Bénin, a ouvert la session en rappelant les objectifs de la mission.

Il a affirmé que la tournée de sensibilisation vise à faire connaître le CERFER à travers ses offres de formation. Le Directeur Général du CERFER Dr. Ouro-Djobo Samah a ensuite pris la parole pour exprimer sa gratitude aux autorités Béninoises pour l’organisation de la rencontre et leur soutien continu.

Il a aussi souligné les efforts déployés pour renforcer la visibilité du centre, informer sur ses réformes et les actions de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Projet d’Appui à l’Intégration de la Formation (PAIF) pour appuyer le ditcentre en un pôle d’excellence, détaillant ainsi l’historique du centre, et les nouvelles filières de formation en génie des mines et du chemin de fer.

La rencontre s’est poursuivie par une série de questions-réponses, permettant d’approfondir les discussions sur des thèmes clés tels que l’insertion professionnelle des diplômés, les perspectives de développement du CERFER et ses axes stratégiques. Les échanges ont été constructifs et ont permis de renforcer la compréhension et l’engagement des participants. Le Directeur du cabinet M. Ayouba Garba a conclu en exhortant ses collaborateurs à accompagner pleinement les initiatives du CERFER pour la réussite de la mission.

CERFER a sollicité les autorités béninoises l’octroi des bourses d’études aux jeunes en général et aux filles en particulier afin de les encourager aux métiers techniques.

Visite à l’École Supérieure de Génie Civil VERECHAGUINE

Rencontre Ecole VERECHAGUINE

Par ailleurs, l’après-midi a été consacré à une visite de l’École Supérieure de Génie Civil VERECHAGUINE. La délégation du CERFER a été accueillie par la Directrice Administrative et Financière, Mme Svetlana GBAGUIDI, et son équipe. Les discussions ont porté sur les synergies possibles entre les deux institutions et les perspectives de partenariat.

Les échanges ont mis en évidence une complémentarité prometteuse, ouvrant la voie à des partenaires futures dans le domaine de la formation professionnelle.Pour clore cette journée riche en activités, la délégation du CERFER a rencontré plusieurs anciens élèves dans le cadre de la création d’une base d’alumni. Ces échanges ont été marqués par des discussions instructives et une ambiance conviviale.

Les anciens élèves ont exprimé leur volonté de contribuer activement à la dynamique du CERFER et de soutenir les initiatives futures.Notons que les échanges fructueux et les discussions constructives de ce mercredi, témoignent de l’engagement des autorités et des parties prenantes à soutenir le CERFER dans sa mission de formation technique et professionnelle.

Visites du CERFER aux lycées COULIBALY et KPONDEHOU

Rencontre avec l’administration et les apprenants des Lycées Coulibaly et Kpondehou

Cotonou, le 16 mai 2024 — La mission de sensibilisation entreprise par le Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER), dans le cadre du Projet d’Appui à l’Intégration de la Formation (PAIF) soutenu par la Banque Africaine de Développement (BAD), a franchi une nouvelle étape significative lors de rencontres constructives avec les lycées Coulibaly et Kpondéhou.

Sous la houlette du Directeur Général et Coordonnateur du PAIF, la délégation du CERFER a débuté sa journée par une visite au Lycée Coulibaly. Accueillis chaleureusement par le proviseur Ephrem De Souza, les représentants du CERFER ont exposé les objectifs et les réformes stratégiques en cours.

M. De Souza a retracé l’historique prestigieux de l’établissement, fondé en 1930, qui accueille aujourd’hui 2 300 élèves, dont 617 filles, encadrés par 180 enseignants. Au cours de la rencontre, des préoccupations concernant la synchronisation du concours du CERFER avec le baccalauréat ont été soulevées, avec une demande pour permettre aux élèves de terminale de passer le concours sous réserve de l’obtention de leur diplôme.

Le proviseur De Souza a exprimé sa gratitude pour cette initiative, soulignant l’importance de raviver l’intérêt pour le CERFER parmi les jeunes et les éducateurs.En poursuivant sa mission, la délégation du CERFER s’est rendue au Lycée Kpondéhou. L’administrateur du CERFER au Bénin, M. BADOU Coffi Emmanuel, a réitéré les objectifs de la tournée. Le Directeur Général a présenté le CERFER en mettant en avant ses axes stratégiques, ses atouts, et les initiatives de la BAD. Le proviseur du Lycée Kpondéhou a salué cette démarche, soulignant la pertinence des informations partagées.

Banniere carrée

Visite du CERFER aux Fonds de Développement de la Formation Professionnelle Continue et de l’Apprentissage (FODEFCA)

Par ailleurs, l’équipe du CERFER a rencontré les représentants du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle Continue et de l’Apprentissage (FODEFCA), présidée par M. ADISSO Josué Directeur de l’ingénierie de la formation et ses collaborateurs. Le Directeur Général du CERFER a, comme à l’accoutumée, présenté les atouts et perspectives du centre, tout en soulignant la recommandation du Conseil d’administration de rapprocher le CERFER des structures similaires pour étendre ses offres de formation à tous les pays membres du Conseil de l’Entente.

La formation des jeunes déscolarisés, assurée par le CERFER à Parakou sous financement de la BAD, a été particulièrement appréciée. Le Directeur Général a saisi cette occasion pour lancer un appel à la FODEFCA pour accompagner ces efforts et assurer une meilleure insertion professionnelle des jeunes, contribuant ainsi au développement de la jeunesse béninoise.

En réponse, la FODEFCA a promis de faire appel au CERFER avec un plan d’action concret pour réaliser ce projet.

Visite du CERFER à la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire SITRAT

Visite à SIRAT

Pour clôturer sa journée, la délégation a visité la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire (SIRAT) où elle a été accueillie par le Directeur du pôle entretien routier, M. Hervé Herman GBEDJI. Le Directeur Général du CERFER a présenté les initiatives du centre, et Mme WILSON-BAHUN, spécialiste en communication sur le PAIF, a parlé de l’axe de l’amélioration de la communication et de la visibilité du CERFER.

Le Directeur du pôle entretien routier a, pour sa part, présenté la SIRAT et ses différents pôles, mettant en évidence l’importance de renforcer les capacités dans les secteurs de formation en se basant sur les réalités actuelles du marché professionnel.Ces rencontres fructueuses marquent une étape significative dans la mission de sensibilisation.

Le CERFER continue de promouvoir ses réformes et ses programmes de formation qui contribuent au développement et à l’insertion professionnelle des jeunes dans le pays. Le dynamisme des échanges et l’engagement des participants témoignent du potentiel immense pour une formation professionnelle renforcée et adaptée aux besoins du marché de la profession au Bénin.

La délégation du CERFER s’est rendue à la Direction des Transports Terrestres et Aériens (DTTA)

Visite à la DTTA

Le 17 mai 2024, la Direction des Transports Terrestres et Aériens (DTTA) du Bénin a accueilli avec enthousiasme la délégation du Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER) dans le cadre de sa tournée de sensibilisation. Reçue par M. Ayadji Jacques, Directeur des Transports Terrestres et Aériens, la délégation a profité de cette occasion pour renforcer les liens de coopération et promouvoir les initiatives de formation professionnelles au Bénin.

Le Directeur Général du CERFER a présenté les missions et les réalisations du centre, mettant en exergue les modules du renforcement des capacités techniques et professionnelles dans les métiers de formation au CERFER.Les discussions ont rapidement tourné autour des formations financées par la Banque Africaine de Développement (BAD) à Parakou. Ces programmes de formation, essentiels offerts aux déscolarisés..

Par ailleurs, les formations financées par la SAFER (Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier), qui accueillent des participants venant de tous les pays membres, ont été particulièrement mises en avant. Ces initiatives contribuent non seulement à l’échange de compétences mais aussi à la solidarité entre les pays du Conseil de l’Entente.

Dans son allocution, le Directeur Général du CERFER a lancé un vibrant appel pour un soutien accru aux formations destinées aux jeunes déscolarisés. Il a souligné l’importance de donner une seconde chance à cette tranche de la population, souvent marginalisée, en leur offrant des opportunités de formation et d’emploi dans le secteur des BTP. Cette démarche vise à lutter contre le chômage et à favoriser l’inclusion sociale.

Le Directeur Général a également sollicité le financement des homologues de la SAFER dans les autres pays membres du Conseil de l’Entente pour les formations futures. Il a insisté sur la nécessité d’une mobilisation collective pour garantir la pérennité et l’accessibilité de ces programmes de formation, essentiels pour le développement économique et social de la sous région.

Cette tournée a été une étape cruciale dans l’engagement continu du CERFER à promouvoir l’excellence et à renforcer les liens avec les parties prenantes clés, ouvrant ainsi la voie à un avenir prometteur pour la jeunesse béninoise et la croissance continue du CERFER.Pour rappel, cette tournée de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de communication stratégique élaboré sous le Projet d’Appui à l’Intégration de la Formation (PAIF), financé par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Elle vise à renforcer la visibilité du CERFER dans les pays membres du Conseil de l’Entente, à promouvoir les nouvelles réformes et à établir des partenariats stratégiques avec les établissements d’enseignement technique et professionnel.

Cell-Com CERFER

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!