Commune de Toviklin : Un écolier de 11ans egorgé et sacrifié aux fétiches 

0 8 315

À Toviklin,  dans le département du Couffo,  la population est en état de choc après la découverte macabre d’un écolier de 11 ans, retrouvé mort, victime d’un rituel sacrificiel au domicile et à l’autel des divinités. Le jeune garçon, dont la disparition avait été signalée depuis le  lundi 27 Mai 2024 dernier, a été retrouvé dans la matinée de ce mercredi 29 mai 2024, mutilé, dans le village de Doko NANONME. C’est le constat fait surplace par une équipe du web média le potentiel.

Le principal suspect, c’est un homme nommé Jérémy. Connu pour se proclamer « vodounnon » (prêtre vodoun),  selon plusieurs témoignages,  Jérémy est réputé  pour sa consommation des produits psychotropes  et ses violences répétées envers sa propre génitrice. L’enfant, écolier en classe de CM1, aurait été attiré chez Jérémy avant d’être tué et mutilé. 

Le père de la victime, désespéré par la disparition de son fils, s’était rendu à Azovè dans la commune de Aplahoué pour consulter un pasteur. Ce dernier lui aurait promis que son fils serait retrouvé avant midi. Cette prédiction s’est heureusement réalisée mais dans des conditions tragiques. En apprenant la mort de son fils, le père, submergé par la colère, a donné un coup  de bâton à Jérémy sur la tête avant l’intervention de la police.

Jérémy l’auteur du meurtre de l’écolier
Banniere carrée

Les autorités policières locales ont rapidement intervenu et Jérémy a été arrêté. Les policiers ont procédé à son transfert au commissariat de Toviklin pour une enquête approfondie. Les circonstances exactes du crime et les motivations de Jérémy restent à élucider, mais les premiers éléments indiquent un crime ritualiste.

L’horreur de cette découverte a plongé le village de Doko NANONME dans une profonde tristesse et incompréhension. Les habitants, sidérés par la brutalité du crime et surtout en colère espèrent que la justice sera rendue rapidement pour apaiser la douleur de la famille et la communauté. La population a d’ailleurs bloqué les autres policiers à Nanomè réclamant le présumé criminel pour en découdre avec lui.  

En outre , 03 autres têtes humaines sont aussi retrouvées dans le domicile du sieur Jérémy. Il subit la colère de la population qui n’a pas manqué de lui porter assez de coups rendant pour l’heure très difficile sa respiration. 

À suivre

Kevin da-SILVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!