Incidents de fraude et de corruption électorale : Les Osc demandent la plus grande attention de la Céna

0 30

De la 2e déclaration lue par Joël Atayi Guèdègbé membre de la chambre de réponses de la salle de situation électorale, on retient que 276 incidents ont été signalés par leurs observateurs. Pour 113 d’entre eux, des actions ont été menées et des réponses. Cependant, certains incidents ont été rapportés dont la suite est laissée à la discrétion des autorités saisies. Il s’agit de cas de votes multiples signalés au PV1, EPP Aklémé, Arrondissement de Doko, Commune de Toviklin; de corruption électorale signalée à Pobè et de fraudes électorale signalés à Ladji-Farani, 2ème arrondissement de Parakou où le président de PV a été appréhendé avec des bulletins déjà estampillés et des cartes d’électeurs.

Banniere carrée

Pour ce qui est du taux de participation, la plateforme électorale des organisations de la société civile n’ont pas voulu avancer des chiffres. Elle estime qu’il serait précoce de donner un taux de participation pertinent, parce que tous les observateurs n’ont pas encore envoyé les données relatives au dépouillement. La déclaration préliminaire de demain reviendra sur cet aspect du scrutin.
Toujours concernant le déroulement, les Osc demandent à la Cena d’avoir la plus grande attention aux incidents de fraude et de corruption électorale qui ont marqué le scrutin, de veiller à préserver à l’intégrité des procès-verbaux de dépouillement et de compilation des résultats tant au niveau des postes de vote que des arrondissements.
Aux formations politiques, la plateforme demande d’éviter la surenchère sur les résultats et la répartition des sièges, de maintenir le climat de tolérance et de paix qui a été observé jusqu’à cette étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!